Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

Archive pour la catégorie 'SOCIETE'


ce qui m’appartient

6 août, 2012
SOCIETE | Pas de réponses »

ce qui m'appartient dans SOCIETE 383349_2539722649700_1152670128_2963561_1954692751_n

la clé de la paix

 

 

 

Assis sur mon trone sans parure dorée

J’exerce le pouvoir selon les règles que j’ai instaurées

Des piges que j’attends qu’on me rende mon or

Parfois j’ai trainé dans les ordures dehors

Si l’argent modifie l’homme

La misère change la donne

Dans ma tête le bruit des pièces résonne

J’aurais aimer avoir le code du coffre fort

Pour prendre nos tunes et notre or

Et prouver que dans le SOFITEL DSK avait tort

La vie de NAFI n’a rien d’un confort

Il n’ya pas que le chien qui mord

Face aux loup de luxe faut sortir ses dents même si elles ne sont pas plaquées or

Je prie le ciel pour pas que ma soeur croise le chemin de DODO le porc

Ceux qui mettent l’argent à la place de la dignité

Savent que leur vie est une suite de futilité

Trop de coup bas

Trop de victime chez les gens d’en bas

Sur la UNE on n’en parle pas, on évite le débat

Quoi qu’on fasse, ils veulent nous voir bas

Donne pas le dos et le bâton

Ne jamais faire confiance aux matons

Je pleur mais personne ne m’entend

C’est comme verser des larmes sous la pluie de temps en temps

Trinquer sous la tente avec le roi de tripoli

quatre ans plûtard  l’attaquer à mort c’est pas très poli

Je veux sauter très haut mais mes souliers sont lourds

Je veux crier très fort mais mon voisinage est sourd

A dieu je demande un acompte sur le temps qu’on passera au paradis

Je le demande pour mon peuple, tout seul je fais pas le poids à la prière du vendredi

Clic clac, c’est le bruit des clé sur la porte, j’ai peur

Dans le noir, on  m’enferme dehors l’espoir se meurt

Si tout ça est un cauchemar je veux me réveiller en 2012 sans la racaille à l’élisé

Comme dans un match de coupe du monde FRANCE vs SENEGAL, on aura gagné, jamais ils pourrons égalisé

 

ELIJAH DE BLA

NON AU COUP D’ETAT AU MALI

4 août, 2012
SOCIETE | 1 réponse »

NON AU COUP D'ETAT AU MALI dans SOCIETE reb

COLLECTIF DES JEUNES MALIENS DE FRANCE CONTRE LE COUP D'ETAT DU 22MARS

BANALISATION DES PROPOS PACIFIQUES AU MALI

4 août, 2012
SOCIETE | Pas de réponses »

déclaration de IBK Juste après le coup d\’etat

 

 

Je vous mentirais si je vous dis que les maliens ne se déclarent pas leurs amour entre eux, ce serai un blasphème si je vous disais que les
maliens ne prient pas les uns pour les autres. Il n’y a que des messages allant dans le sens du vivre mieux ensemble, d’un retour à un ordre humain vivable. Dans la théorie tout est parfait dans un monde idéal. Tous te dirons qu’on s’en sortira car le malien finit toujours par retrouver le chemin de la rédemption. Je vous fais l’économie de la longue liste de déclarations qui auraient pu empêcher les deux guerres.

Le constat est sombre, il n’a rien d’une fiction montée sur une toile de cinéaste, la triste réalité dépasse la fiction. La crise née le 22
Mars 2012 a fait monter en surface le sentiment profond de haine entre les dirigeants politiques et cette haine viscérale s’est dépeinte sur la population malienne, qui telle des moutons de panurge a suivi les dirigeants dans leur guerre de tranchée. Cinq mois en arrière, personne n’avait entendu parler du chef des putschistes Sanogo mais aujourd’hui il a des adeptes dans toutes les villes du Mali aussi bien parmi les membres des partis politiques que des cadres du pays mais aussi chez le malien lambda. Le premier ministre interplanétaire et martien avant d’être humain peinait  àfaire d écoller sa campagne pour les présidentielles. Un mois avant le coup d’état, il était justement en campagne à Paris et malgré la renommée mondiale dont il bénéficiait, on comptait  à peine une trentaine de personnes présentes à ces rencontres organisées par son parti politique. Aujourd’hui, à la faveur de la crise et de sa nomination au poste de premier ministre, un  grand nombre de maliens ne jurent que par lui.  Pour finir on remarque que le président de la république par intérim, Dionkounda Traoré profite très bien de la surmédicalisation de la tentative d’assassinat dont il a été victime, lui aussi bénéficie de nombre d’adeptes.

Jusque-là, tout est normal sauf que les adeptes de chacune de ces personnalités  sont devenus ennemis entre eux. Il ne se passe aucune journée sans qu’ils ne s’affrontent par réseaux sociaux interposés, par médias et forums malien. La seule bonne nouvelle réside dans le fait que ces adversités n’ont aucun fondement ethnique ou religieux, chacun pense que son chef de file est le mieux indiqué pour diriger le pays. Aussi, bon nombre de maliens soutiennent  tel ou tel responsable pour des raisons de connivence familiale ou pour des raisons d’intérêt pur.

Le faussé s’est creusé entre les maliens et personne ne saurait présager l’avenir qui se présente avec très peu de garanties. Il y a
une banalisation des messages d’unité et de rassemblement pour la paix. Tout le monde met théoriquement ses ambitions personnelles de côté au profit de l’unité nationale mais ça reste seulement théorique car les armes de guerres sont affutées dans les sous-sols. L’hypocrisie est devenu le sport national, lorsqu’un homme politique déclare qu’il mettra le pays avant sa personne, les maliens ont du mal à croire.il faut dire que le quotidien des malien est parsemé de mensonges en tout genre et personne n’y prête attention. A la moindre occasion,
la haine prend le dessus sur le besoin d’unité et de paix et les beaux messages volent en éclat.

L’un des maux de notre société ne serait-il pas l’abus et la banalisaion de propos pacifiques ?

 

ELIJAH DE BLA

 

 

 

PLUTOT LA CHARIA QUE L’AZAWAD

3 août, 2012
SOCIETE | Pas de réponses »

PLUTOT LA CHARIA QUE L'AZAWAD dans SOCIETE haidara2

prêcheur et chef religieux

 

 

Statistiquement, la composition du paysage religieux au Mali est très favorable aux musulmans. Au moins 90% des maliens sont de confession musulmanes ce qui crée un lot d’agissements plus ou moins intéressés. Au nom de la religion, certaines personnes cultivent l’obscurantisme  à outrance  et beaucoup sont ceux qui tombent dans les pièges. Les responsables religieux ont tous pignon sur rue à Bamako et au Mali. Ils sont tous spécialisés dans la communication tels des révérends américains.  Le  résultat est sans équivoque ; la liste des prêcheurs millionnaires ne tient plus sur les doigts d’une main. Leur pouvoir est tel qu’ils sont courtisés par tous les grands candidats aux élections présidentielles. A eux seul ils soulèvent des foules immenses. On a pu le constater lorsque sous l’impulsion de Sarkozy,
les troupes de l’OTAN ont délogé Kadhafi, les maliens se sont levés comme un seul homme pour battre le pavé et ainsi signifier leur désaccord face à ce que les africains ont considérés comme une colonisation de plus. Les dignitaires religieux étaient à l’origine de cette démonstration de force aux motivations politico religieuses. La réalité est que les maliens confondent arabe et islam,ils associent tous les agissements du guide libyen à des actes de promotion de l’islam, l’ignorance et la désinformation volontaire sont passées par là.

Un peu d’histoire pour replacer les choses dans leur contexte historique afin de mieux comprendre les enjeux. Kadhafi  est à l’origine de la création de la télévision du Mali, il l’a fait gracieusement avec un zeste d’élan religieux, il est à l’origine du financement de la construction de la cité ministérielle du Mali, aussi il était propriétaire des hôtels maliens dans leur majorité. Tous ces investissements sont faits sous le sceau de la charité ou de la coopération musulmane et ça le malien moyen respecte. Le guide libyen jouissait d’une côte de popularité de rock star au Mali. Les Maliens se sont logiquement senti concerné dans l’agression de leur bienfaiteur et lui ont retourné l’ascenseur mais c’était
insuffisant face à la volonté de Sarkozy de le vaincre avant les élections françaises.

Dans la mobilisation de soutien au guide libyen, les dignitaires religieux ont été les maitres d’œuvre. Pendant plus de vingt ans,
ils ont prêché la charia pour certains, la théologie pour d’autres mais aucune règlementation n’a été imposée.  Non seulement ces
religieux en ont profité pour s’enrichir avec une célérité déconcertante, mais ils sont devenus des contres pouvoir. Ils ne manquent aucune occasion pour étaler l’étendue de leurs acquisitions : grosses villas, grosses voitures américaines et des œuvres caritatives significatives. L’origine de leur fortune est diverse et variée. On peut citer les produits de ventes de cassettes de prêche, les dons des fidèles etc…leur connivence avec le pouvoir représente certainement des sources de richesse pour qui sait comment ça se passe lorsqu’on a accès à
la cour du prince. Pendant des décennies ils ont librement contribué à vulgariser la charia en lieu et place de la constitution mais ne disposaient pas des moyens politiques et juridiques pour l’appliquer. Dans les faits, le malien a toujours entendu parler des bienfaits de la charia. Le mot ne lui fait pas peur, peut-être plus les images de lapidation ou de coups de fouet en publique pour sanctionner les coupables. Les prêcheurs ont réussi leur mission d’endoctrinement des cerveaux sans mesurer les conséquences au cas où l’application de la charia devenait une réalité. Depuis que AQMI et an sardine ont brandit la menace de la charia au Nord du Mali, les dirigeants religieux sont obligé de multiplier les déclarations de désolidarisation à son application. Avons-nous la mémoire aussi courte pour ne pas remarquer le
double langage de ceux qui prétendent nous accompagner dans l’accomplissement de la religion dans les règles de l’art ? Deux menaces  planent sur le Mali : le séparatisme matérialisé par les velléités indépendantistes du MNLA et l’application de la charia dans la même zone convoitée par le MNLA. Etantdonné le rôle joué par les prêcheurs depuis des années sur les populations du Mali et l’aversion du peuple malien pour l’indépendance d’une partie des maliens si un choix devait être fait entre les deux maux  précités les maliens préfèrent vivre sous la charia plutôt qu’accepter l’indépendance du MNLA. Théoriquement la charia aurait plus de chance au Mali que l’AZAWAD? ….

 

ELIJAH DE BLA

ELI

 

trilogie Mali à part entière 1/3

30 juillet, 2012
Non classé, SOCIETE | Pas de réponses »

Une part du Mali n’est pas le Mali à part entière

Nord et Sud, la frontière est éphémère

Dans l’histoire du Mali, le CNRDRE est l’épisode de trop

Dans la famille malienne, Sanogo est le fils de trop

Dans le concert des nations, les pays sont au galop

On sait pourquoi le Mali avance au trot

Trop de mouvements inutiles constitués

Trop de partis politiques en mode prostitués

J’ai rêvé d’un Mali fort et démocratique   

A mon réveil j’ai trouvé un Mali entièrement chaotique

La honte est devenu le compagnon du malien

Beaucoup de doutes, peu de certitude, le CNRDRE a brouillé nos liens

Ne nous trompons pas, ce n’est pas pour notre bien

Pour Sanogo, le crime paye

Le résultat donne trop de failles

Le pouvoir sans abus n’a aucun charme

Pire est le pouvoir acquis sans le consentement de chacun

Dégager ATT pour faire pire

Rien que d’y penser j’en transpire

Guéi Robert six pieds sous terre

Gbagbo Laurent assis au TPI par terre

Charles Taylor condamné à cinquante ans

Capitaine, tu devrais y réfléchir de temps en temps

Capitaine, tu es la pire parenthèse de notre histoire

Capitaine, tu es ce qui n’aurait pas du arriver dans notre histoire

Aujourd’hui les maliens souffrent et te craignent

Profites-en jusqu’à ce qu’ils comprennent

Pour le peuple tu n’as aucun plan

A Kati, tout pour toi et ton clan

Le 22 Mars tu as juré de libérer le Nord

Beaucoup ont eu confiance et t’on confié leur sort

Depuis lors tu as pris gout au défilé devant les cameras de l’ORTM

Saches qu’autour de toi, il n’y a que des vautours, personne ne t’aime

De déclaration en déclaration, tu ne parles que de toi

A dire vrai, tes soutiens sont tous déçus je crois

Ils ont honte de le dire mais ça se voit

Par ta faute la jeunesse s’est divisée

Par ta faute on se regarde en chien de faïence

Au Mali comme ailleurs entre nous c’est la méfiance

Les deux tiers du mali sont aux mains de l’ennemi

Tu as empêché la CEDEAO d’intervenir pour ça tu es mon ennemi

Ils peuvent te dire merci en république de l’AZAWAD

Tu n’a pas fais qu’un putsch, tu as fais la perte d’une partie de nos terres au delà

Pourras-tu regarder le peuple du nord en face pendant que tu profites de ton statut ?

Tu n’écoutes personne, même pas les anciens, tu es têtu

Que vas-tu répondre quand ton fils te demandera ce qui c’est passé ?

Où vas-tu vivre au Mali avec cet héritage que tu vas laisser ?

Tu as ramené toutes nos armes à Kati mais le Nord est en danger

Tu es devenu très riche mais le Nord n’arrive pas à manger

Pour notre Mali, à jamais tu as tout changé

Si tu as une conscience, elle doit vouloir s’enfuir

Les nombreux morts au Nord sont à ton compte j’en suis sure

Les enfants mal nourris sont comptabilisés dans tes œuvres

Tu nous fais peur, tu es devenu le symbole des basses œuvres

Tu as tiré sur tes frères d’arme alors qu’on veut tirer sur le front

Tu as empêché la libération du  nord, on demande pourquoi

Tu braques les recettes du pays et tu achètes du thé pour toi

Il parait que tu rêves d’une villa sur la cote d’azur mais il faudra marcher sur nos corps

Si ATT est le lâche qui ne nourrissait que son clan

Tu es le traitre qui vend le Mali pour une bouchée de pain séchant

Capitaine, lève la tête et regarde les enfants qui meurent

Capitaine, lève la tête et regarde la galère de nos sœurs

Tu ne te rends pas compte de la détresse de nos pères

Tu n’échapperas point à la malédiction de nos pauvres mères

Prends ton temps avec ton nouveau statut

Tu ne vivras pas plus longtemps que le peuple malien déçu

Tôt ou tard, tu rendras compte de tes actes à la virgule près

Il n’y aura pas toujours un homme armé pour te surveiller

Le jour ou tu tombera dans nos pièges, tu devras te réveiller

Ce jour, tu verras que c’est du bidon ton bâton

Ce jour, les coups que tu recevras viendront de ton bâton

Capitaine, dégage du pouvoir pendant qu’il est temps

Capitaine, laisse nos armes aux vrais hommes et vas t-en.

 

ELIJAH DE BLA

 

 

123

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue