Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

Archive pour la catégorie 'SOCIETE'


La grosse chronique : la jeunesse malienne mal éduquée

10 décembre, 2017
actualité, SOCIETE | Pas de réponses »

La grosse chronique : la jeunesse malienne mal éduquée

La jeunesse malienne est le thème majeur de ce numéro de mon émission « La grosse chronique » sur www.rpmedias.com  

Image de prévisualisation YouTube

 

Outre la jeunesse malienne, je traite la visite du président IBK à Sikasso, la célébration de la naissance du prophète Mohamed par les religieux à Bamako, le concert de l’artiste Iba One au stade du 26 Mars, l’exécution de 11 soldats maliens par l’armée française, la « moutonnisation » de la jeunesse malienne et les démissions du ministre Mamadou Konaté et du général Moussa Sinko Coulibaly.

Dans ce numéro de la grosse chronique, je fais une récidive. En effet, j’avais déjà alerté la jeunesse malienne sur son manque d’éducation moi y compris. Nous sommes champions dans l’indignation pour les causes qui n’ont aucune incidence sur notre existante. Les questions religieuses, les intérêts de la Russie, la Palestine, etc.. sont ce qui nous intéresse. Nous avons démontré que nous savons nous mobiliser mais nous le faisons pour des individus. Ras Bath en bénéficie depuis deux ans. La seule exception fut le combat contre la révision constitutionnelle. Nous sommes une jeunesse qui n’a presque pas de conscience et se prostitue gratuitement.

Chacun pourra apprécier cette chronique comme bon lui semble. Chacun pourra se sentir concerné ou désigner un autre coupable qui semble être le « jeune malien type ». Une chose est pertinente, il y’a quelque chose de ratée dans notre éducation qui fait de nous des jeunes soumis au nom de la religion et de l’émotion. 

 Elijah De BLA

Administration malienne : à quoi servent les ordinateurs dans les bureaux ?

27 août, 2016
actualité, SOCIETE | Pas de réponses »

Administration malienne : à quoi servent les ordinateurs dans les bureaux ?

Les illettrés des années 2000 sont tous ceux qui ne savent pas utiliser l’internet. Qu’en est-il de ceux de l’administration malienne qui n’utilisent aucun outil bureautique de production au quotidien?

Dans l’administration  malienne, la part des budgets imputables aux fournitures bureautiques est conséquente. Celle spécifique allouée aux ordinateurs se taille la part du lion. D’ailleurs concernant ce marché, ceux qui se  frottent les mains sont les marchands et la famille ayant réussis à promettre une  rétro commission aux DAF qui attribuent ces juteux marchés. Nous n’allons pas nous éterniser sur cet aspect de l’administration malienne.

Passons à la loupe l’utilité que ces ordinateurs de bureau ont pour l’administration malienne et analysons le coût d’opportunité par rapport à leur absence.

L’administration malienne n’utilise ni messagerie, ni réseau, ni outils de production (logiciel). Si l’administration  malienne échangeait en interne et avec ses usagers par messageries on aurait eu des adresses du type moussadjan@laposte.ml , madoufing@douanesmali.ml , amydjeman@hopitalgabriel.ml , fantablen@impotsmali.ml  et vignettes@gouvernoratdistrict.ml.

On peut se demander ce que font nos salariés de l’administration malienne avec des ordinateurs qui coûtent en moyenne 1500€(1000000fr CFA) si nous écartons la part de la surfacturation.

En dehors des mails privés, des jeux tels le solitaire et Zuma Delux  ou des séries en streaming si la connexion le permet, l’ordinateur ne rend aucun service aux usagers. C’est aussi le seul moyen qu’on certains maliens et leurs familles pour communiquer avec le reste du monde via les réseaux sociaux. Orange Mali à fait du Mali un désert 2.0 donc les connexions des administrations sont un oasis dans ce désert.   A part ces utilisations relevant du privé, on ne voit pas ce qu’ils peuvent faire d’autres avec ces acquisitions onéreuses pour l’état. A part orner le bureau et donner une image de personnalité importante au locataire du bureau, cet équipement appauvri le Mali. Si l’état cherche des postes pour ses coupes budgétaires,  en voici un.

On peut soumettre à l’état malien d’évaluer la perte en production et en productivité de l’administration sans les fameux ordinateurs de bureau et comparer les résultats de cette étude avec les mêmes variables en leur présence. Si la perte en production n’est pas significative sans ces jouets pour adultes alors il devient évident que ces écrans n’ont rien à faire dans nos bureaux. Si l’état n’est pas capable de prendre cette décision qui pourrait être impopulaire, il lui est possible d’investir le coût des fournitures bureautiques de quelques années dans la formation des salariés du publique. Le Mali doit se tourner vers une modélisation de son administration et imposer une barrière à l’entrée pour les nouveaux entrants. Ils doivent disposer d’un minimum de savoir-faire avec les logiciels de production en vigueur au Mali. Les usagers doivent avoir la possibilité de transmettre des documents par mail à l’administration et l’administration doit pouvoir archiver ces documents et pouvoir les retrouver en un clic. Les maliens ne doivent pas perdre une journée pour déclarer une naissance à l’AMO, le scan de l’acte de naissance peut être envoyé par mail. En un clic la banque doit pouvoir vérifier l’authenticité d’une information relevant du foncier.

Si aucune de ces mesures n’est envisageable à court et moyen terme, il faut évidemment mettre un frein à l’installation de ces ordinateurs de bureau dans nos administrations y compris dans les bureaux de certains ministres, l’état ferait une économie conséquente qu’il pourra injecter dans les capacités didactiques de nos universités.

Aujourd’hui, c’est par pure mimétisme que les bureaux de nos administrations sont équipés d’ordinateurs. Faire comme d’autres pays mais oublier qu’ils servent à ces derniers est notre défaut. L’état fait semblant d’exister et l’administration fait semblant de s’occuper.
Si le pouvoir n’a de charme que l’abus qu’on en fait, il doit aussi arbitrer dans la douleur pour économiser les deniers publics. L’administration malienne en a besoin.

Elijah De BLA

lettre d’un touareg

17 mai, 2013
POLITIQUE, SOCIETE | Pas de réponses »

TOUAREG KOK ANEMAHINAYE.

Altaïr, tu as du feu entre les jambes. Ta matrice est superbe et sucrée. J’ai envie de jouir entre tes cuisses. J’aime les femmes qui pètent au lit. Merci pour la matrice et prends soin de ton bon kok, ne cesse de hurler le sauvage Dodo Ag Hadé qui va jusqu’à mettre son doigt dans la petite matrice d’Altaïr plus connue sous le nom de la Pataplouf Hajara Walet Mohamedoun. Monsieur Doyé Ag Ilahda cesse de te prendre pour un Kel Antessar. Tu n’es pas Kel Antessar et tu ne le seras jamais même si tu es l’homme le plus riche au Monde. Tu es Kel Awza esclave des Kel Antessar. Mr Doyé Ag Ilahda cesse de prendre les gens pour des imbéciles, cesse de nous parler de la tortue et du lièvre, cesse de raconter des histoires comme Toto dit à son maître, le maître dit à Toto. Racontes nous plutôt les histoires des milliards détournés par ton beau frère Oumarou Ag Mohamed Ibrahim avec la complicité de son beau fils le vilain Elmehdy Ag Wakina. Tu dois savoir Mr Doyé Ag Ilahda que Toto vaut mieux que toi car Toto n’a jamais baisé, ni enceinter sa bonne ménagère. Pauvre Mao Ag Muphtah ne nous parle pas de l’argent venu de Bruxelles et qui sera investi au Mali. On n’est pas bête pour ignorer que c’est ton beau frère Manny Ansar qui est le bras droit d’Iyad Ag Ghaly. C’est la mafia de Manny Ansar installée en Europe qui s’occupe des transactions bancaire de Iyyad AG Ghaly. Les membres du réseau sont connus. Il y a Alkhader le garde corps de Iyad. Il y a ta soeur installée à Dubaï pour gérer les fonds. Il y a l’homosexuel Mataos Ag Dahmane avec lequel tu couches et qui est installé en France pour s’occuper des comptes des islamistes. Mao Ag Muphtah cesses d’insulter Iyad Ag Ghaly nous savons que tu es son complice. L’argent destiné au Mali a trouvé sur son chemin les milliards confiés à Mohamed Ag Erlaf et qui s’en est servi pour lancer le mouvement Ansar Dine à partir de Abeybara avec la complicité de son aide de camp le lieutenant Faradji. Le mouvement Ansar Dine a pour but de brouiller les pistes et empêcher une enquête sur l’usage des fonds du PSPDN de plus de quatre vingt milliards de francs CFA. Le réseau de Mohamed Ag Erlaf est aussi composé de Eghlass Ag Ouffen basé à Paris qui a déserté le même jour avec ses cousins avec des valises d’argent destinés au développement Mossa Alkoni du consulat Libyen et Ibrahim Ag Mohamed Assaleh le député de Bourem qui se fait appelé par les songhoys Ibrahim Berabich pour coller ses bêtises aux arabes. Ah Oui on dira que les arabes ont fait du narco traffic mais c’est un Touareg avec un faux nom de famille Berabich qui est rusé pour le faire. Les arabes ont bien fait de vous bastonner à Ber. Je les félicite pour avoir châtié des traitres.

Monsieur Aboubacrine Assadeck Ag Hamahady j’ai vu la matrice que tu m’as envoyée. Une matrice à l’effigie de l’Adrar des Iforas. Tu as posé la question à quoi ressemble cette photo de la grotte de l’Adrar des Iforas. Eh bien je réponds à ta question: Cette photo ressemble à une matrice. La ressemblance est parfaite en allant des deux grands rochers qui rappellent les cuisses écartées, au trou du milieu, jusqu’à l’herbe qui pousse au dessus de ce trou que tu connais bien. J’ai accepté répondre à ta question mais je te demande de conduire les sept pique-assiettes à l’endroit où se trouve l’herbe pour qu’il viennent la brouter. Voici les sept pique-assiettes: Egmar Ag Jaffar, Iyor Ag Hamama, Amahta Ag Enaderfé, Malassa Ag Tangui, Nasser Ag Inekou, Hamatini Ag Inedegueou et enfin Crimo Ag Assamakrass. Les sept pique-assiettes sont des bons à rien mais aussi des excellents Kleptomanes qui n’hésiteront pas à partir chercher dans cette grotte les trésors cachés du défunt Ibrahim Ag Bahanga. Ils ont passé les années entières à faire la navette entre les grandes familles touarègues où ils ne font que manger, péter et mentir. Voici les grandes familles qui attirent autrefois les pique-assiettes: Mohamed Ag Mohamed Najim, Dahmane Ag Hamamalou, Handawa Ag Hamaty, Hamaya Ag Mamatal, Réné Alphonse, Hama Ag Mahmoud, Hamahady Ag Hatabaly, Inorène Ag Mohamedoun, Ahmad Mohamed Ag Hamini, Muphtah Ag Haïry.

Encore une fois Monsieur Aboubacrine Assadeck Ag Hamahady je t’interpelle vivement ! Un banglon pour un banglon. Le banglon de Habaye Ag Kiniyya pour son apprenti sorcier Attaye Ag Mohamed, le banglon de Ambeïry Ag Rhissa pour son apprenti imposteur Mao Ag Muphtah, le banglon de Assarid Ag Imebarkawane pour son apprenti tartuffe Moussa Ag Assarid, le banglon de Zeidane Ag Sidalamine pour son apprenti vagabond Mossa Ag Attaher, le banglon de Iyyad Ag Ghaly pour son apprenti fantôme Almansour Ag Mahmoud, le banglon de Ehya Ag Barhey pour son apprenti voleur Hamza Ag Hamid, le banglon de Oumarou Ag Mohamed Ibrahim pour son apprenti menteur Mohamedoun Ag Hamalouta, le banglon de Many Ag Hamaya pour son apprenti puceau Illily Ag Elmehdi, et enfin ton banglon toi-même pour ton apprenti espion Aboubacrine Ag Abdoussalame espion de la CIA américaine. J’ai pardonné à tous ceux qui m’ont adressé une lettre de demande de pardon pour l’esclavage contre les Bellahs. Par contre ceux qui sont trop grands pour me demander pardon continueront à se faire sucrer par le Chat de l’Azawad le très bon Aziwe Ag Azawad qui signifie en langue touareg le banglon de l’Azawad. Le Chat de l’Azawad a baisé la Chatte de l’Azawad plus connue sous le nom de la grande menteuse Tamossite Tanazawad. Je salue l’armée française dans sa noble mission d’extermination des sauvages Touarègues au Mali. Le Serval français a donc fait pipi dans les matrices des grosses femmes Touarègues plus grosses que des hippopotames. En effet environ une cinquantaine de Pataplouffs Touarègues sous la conduite de Monsieur Tabazamebozite Wane Koke azzed ahanayannete houllane dihade Ikousse ont osé porter le surnom d’Altaïr. Altaïr est la matrice la plus chaude et la plus bouillante de l’Azawad. Altaïr a été sucrée par Mao Ag Muphtah qui préfère les femmes miniaturisées contrairement à son père Muphtah Ag Khaïry qui a de l’attirance pour les grosses femmes, plus grosses que des hippopotames. Nous connaissons les histoires de Muphtah Ag Khaïry grâce à son ami d’enfance; l’esclave « Quinze Ans » qui nous a chanté: Altaïr, tu as du feu entre les jambes, ta matrice est superbe et sucrée. J’ai envie de jouir entre tes cuisses. J’aime les femmes qui pètent au lit. Merci pour la matrice et prends soin de ton bon kok. Que dire alors d’une matrice aussi bonne que celle de Ninna Walet Inetallou, Altaïr my kok, my superb kok. I love you my kok. Allez les banglons ! A vos matrices !

Comment vas-tu Altaïr ma bonne petite matrice raconte le Pauvre Alackfach Ag Oumar qui accuse les Bellahs de faire le porte à porte pour montrer les familles touarègues aux militaires. Je te rappelle que c’est grâce aux Bellahs que tu es aujourd’hui un espion au Canada en même temps terroriste caché. Ce sont les Bellahs qui se sont occupés de toi quand tu étais à Tonka et même lorsque tu étais un simple mendiant dans la maison de Hamoutapha Ag Hama à Abaradjou quartier de Tombouctou. Aujourd’hui tu veux vendre l’image des Bellahs aux blancs contre des jetons. Si tu avais de la dignité tu allais te sentir Bellah tout comme moi je me sentais Kel Antessar dans mon âme et conscience avant d’avoir été déçus par des gens comme toi. Vos parents nobles vous apprennent à haïr les Bellahs, nos parents Bellahs nous apprennent à vos aimer vous les soi-disant noble, mais la dignité vous l’avez perdu et les Bellahs l’ont récupéré. Les Touareg menacent l’Europe de l’intérieur. Après la défaite de Menaka où le MNLA a totalement perdu le terrain les terroristes Touarègues n’ont eu d’autres choix que de prendre le chemin de l’aventure. Il y a eu une infiltration remarquable de ces terroristes sur le sol de l’Europe depuis quelques mois. La plupart d’entre eux utilisent l’astuce du mariage pour obtenir les visas et les cartes de séjour et bénéficient en plus de la complicité du personnel local des différentes ambassades européennes en Afrique Occidentale. Ces faux semblants de mariages sont justifiés pour certains par des divorces occasionnels et l’abandon de leurs enfants à la charge de leur femmes dans les plus mauvaises conditions. Les plus malins d’entre eux sont des agents doubles qui sont à la fois au service des renseignement occidentaux en même temps au service des mouvements terroristes. Ces agents doubles vont jusqu’à faire semblant d’êtres des sauvages touarègues qui ignorent tout de la civilisation pour tromper la vigilance des européens alors qu’ils connaissent très bien les rouages du monde moderne dont ils savent bien se servir. Suite à la mort du malade mental Attaher Ag Allalouene dit Wachdidjine plus connu sous le nom du Prince Bahou Eldache El Ansary sauvagement assassiné par les faux chérifs de Léré alliés de Iyad Ag Ghaly, le milliardaire Kel Antessar Mohamed Ag Hawaye dit Ben Hawaye est sorti de sa réserve et se déclare prêt à offrir la récompense de un million de francs CFA à tout Bellah Kel Antessar qui arrive à baiser une femme originaire de petites fractions qui se disent des Chérifs comme les Idakakamanes, Kel Tinakawates, Kel Ineteberemte et autres. Les Bellahs qui sont intéressés porteront le nom El Ansary et seront supérieurs aux faux Chérifs. Les intéressés peuvent s’adresser à Monsieur Tabazamebozite Wane Koke Azzed Ahanayanete houllane dihade ikousse. Allez les banglons A vos matrices ! Le Prince Bahou Eldache El Ansary a été tué à cause de ses idées dont voici quelques extraits: « Je demande à tous les Ansars d’ajouter El Ansary à leur noms pour qu’on puisse se connaître entre nous. On ne laissera pas les ingrats nous dominer après ce qu’on a fait à leurs ancêtres. Je n’ai pas de la haine contre les autres touareg mais je ne me laisserai pas faire et je défendrais toujours les Kel Antessars contre les batards…..Les Kel Antessars sont les plus nobles de tous les Touareg. Nous avons dominés l’histoire avec le pouvoir de nos grands marabouts et la bravoure de nos guerriers. Je suis contre ces petites fractions qui commencent à rivaliser avec les Kel Antessar. Ces ignorants, ces sauvages, ces animaux, des faux chérifs Idakakamanes, Kel Inagozmi, Kel Himime, Kel Tinakawat, Kel Taberemt, Kel Razaf, Kel Tichrayenes, Kel Awza, Kel Orozer qui ne sont que les fils de nos esclaves et qui profitent de la démocratie pour s’opposer à nos intérêts sur cette terre que nous avons défendue avec notre sang. C’est grâce à nos ancêtres qu’ils ont connu l’Islam. Notre grandeur historique ne sera pas effacée par des arrivistes, des lâches ou des voleurs…….S’ils ne font pas attention nous allons les exterminer et les humilier tous. Et d’ailleur je ne suis même pas touareg et je ne veux pas qu’on m’appelle Touareg. Je suis Ansar tout court. » Le Prince Bahou Eldache El Ansary.

Tout est bien qui finit bien. Le lecteur trouvera à la fin de ce texte la liste des Touareg qui ont bu l’alcool au bénéfice du bâtonnier de la charia islamique qui a pour mission de les bastonner jusque dans leurs tombes mais en attendant voyons quelques dépêches au bon milieu du texte. Le Capitaine Sanogo est tombé dans le piège de l’ex-Président ATT. Le retour de Ilalkamar Ag Oumar à Bamako cache une histoire louche. Fadimata la femme de Ilalkamar Ag Oumar a eu pour mission de séduire le Capitaine Sanogo. Un travail qu’elle connait très bien car elle se faisait baisée par Achérif Ag Mohamed dit Boulboul et son voisin Oumar Ag Hamama. Oumar Ag Hamama ne cache même pas qu’il a baisé Fadimata et sa soeur Kassa, d’ailleurs il le dit même à ses amis pour montrer qu’un banglon bellah peut tranquillement nager dans une matrice touarègue. En plus il se dit même prêt à péter le gaz de son derrière entre les narines de Iyyad Ag Ghaly pour l’empêcher d’appliquer la charia islamique. Son frère Iyyor Ag Hamama aussi a baisé Fata walet Hamaya. Le banglon de Iyyor Ag Hamama est de couleur noire mais avec des tâches blanches d’après les propos de son fils bâtard Reagan Ag Fatakok. Fadimata walet Fiya a sauvé le Mali car depuis ses rapports sexuels avec le Capitaine Sanogo ce dernier est obligé de mettre de l’eau dans son vin et d’accepter la cohabitation avec Dioncounda Traoré. On espère aussi le retour de Amadou Toumani Touré a Bamako qui a chargé la femme de son ami Ilalkamar Ag Oumar d’accomplir cette mission ayant permis de vite casser les testicules du Capitaine Sanogo devenu depuis un certains temps le Bilakoro National. Toi Aboubacrine Assadeck Ag Hamahady, je t’informe que je n’ai pas envie de rigoler. Ce qui te fais rire toi, me fait pleurer. Tu as envie de rire de mes posts parce que tu n’as jamais connu la souffrance de l’esclavage. J’ai découvert que toi aussi tu es méchant comme tes autres parents. je t’interdis donc de publier mes torchons sur ton journal même si tu viens de chier sur ton mur. Merci.

Notre Kok Momo Ag Malha vient juste de se marier mais ignore tout de l’acte sexuel. Il s’aventura vers l’oreille de sa femme qu’il a fini par rendre malade. Tine Hinane conseilla donc à sa petite fille de découvrir sa matrice au feu de la nuit pendant que son mari est en train de traire les vaches. Elle s’exécuta et les vrais noces ont commencé pour notre Kok Momo Ag Malha qui n’a pas cessé de crier toute la nuit: Ya Kok! Ya Kok! Ya Kok! On a triché! On a triché! augmentez la dot. Notre Kok Momo Ag Malha estime que ses beaux parents méritent beaucoup plus que l’argent qu’il a versé pour la dot et décida de leur fournir plus. La même histoire se répète aujourd’hui avec le premier couple d’homosexuel Touareg. Many Ansar a tripoté l’oreille de Hamatini Ag Inedegaou mais le bon chemin a été tracé dans le Gore de Hamatini Ag Inedegaou grâce à l’intervention de Zakiatou walet Halatine qui malgré sa superbe matrice préfère souvent se faire sodomiser d’après les propos de son torchon sexuel Hamatini Ag Inedegueou qu’elle paye avec de l’argent frais pour qu’il accepte la baiser. Notre banglon Hamatini Ag Inedegueou se souvient avoir baisé une matrice très bonne mais un peu pimentée. Notre banglon Hamatini Ag Inedegaou qui est d’une famille très pauvre a pu se relever malgré l’esclavage sexuel dont il a été victime de la part de ses parents riches. Il a même réussi à baiser le princesse Tayya walet Mohamed Elmehedi qui est l’une des meilleures matrices du désert d’après les propos du griot Kassisse qui les a vu en train de faire l’amour. La matrice de Tayya walet Mohamed Elmehedi n’a pas de pareille. Elle est lisse, transparente et belle. On dirait même qu’elle est faite en verre. Cette matrice pète rarement mais elle fait Paq! Paq! Paq! Ce paq-paquisme de la matrice se dit en langue touarègue « Assapaq-paq Wane Toghassane » d’après les propos des maîtres du sexe: Crimo, Malassa, Egmar, Hanna, Anto, Iyyor et Amahta qui sont les meilleurs experts en matière de sexe. Enfin notre banglon Hamatini Ag Inedegueou a correctement tripoté la matrice de Tayya walet Mohamed Elmehedi avant de la céder à l’asticot Mamma Ag Hamaya. La princesse Tayya walet Mohamed Elmehedi n’oubliera jamais celui qui lui a sauvé la vie en interceptant un coup de feu qui l’a visée, le jour où le douanier Alakfach Ag Ahmedou a voulu la tuer parce que dit-il, elle est passée à côté de lui sans le saluer. Alakfach Ag Ahmedou se voyant comme un esclave Kel Himime que la princesse des Ansars est en train de mépriser n’a pas pu se retenir. Notre banglon Hamatini Ag Inedegueou est blessé au pied mais il est guérie avant son mariage avec Pitiou walet Aly qui a vite divorcé parce qu’elle refuse de se faire sodomiser. Cette histoire des hémorroïdes de notre Kok Momo Ag Malha qui fait rire le Bon Kok Fourchette Ag Hamouna est une aubaine pour les banglons de la banque de l’Azamerde: Radwane Ag Barhey a baisé Mayya walet Mattahel, Mohamed Ag Haly a baisé Janaty walet Mohamed Ahmed, Mossa Ag Lithni a baisé Fatimatou walet Mahandou, Yacouba Ag Haly a baisé Takokite walet Tabazamebozite, Wartahène Ag Hamaty a baisé Fady walet Réné avec des capotes, le singe Mohamed Issa Ag Inetakartabate a baisé la négresse Tiyya walet Inessoudiaye, le fou Amadou Garba Maïga dit Parent a baisé la folle Fady Kanda d’après les propos de Mossa Ag Oumayyata dit Vieux qui les a surpris en train de péter dans la maison de Nock Ag Attia. Le Général Moussa Traoré a baisé la griotte Ayyatou walet Allili qui est un cadeau de son ministre Hamma Ag Mahmoud. La griotte Ayyatou walet Allili est réputée pour l’eau de sa matrice très délicieuse. On l’appelle aussi à « LA BONNE EAU DE LA MATRICE » parce que sa beauté dépasse celle des femmes nobles.

Les Voleurs dont les noms suivent sont recherchés pour trafic de la drogue: Voleur Hamma Ag Mahmoud, Voleur Mohamed Ag Hawaye dit Ben Hawaye, Voleur Agatam Ag Alhassane, Voleur Souleymane Ag Mahdy frère du bandit Jimmy, Voleur Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, Voleur Alla Ag Rhissa, Voleuse Sawdata Walet Sama, Voleur Mohamed Aly Ag Ahmed dit Inetoukaïna, Voleuse Rahmatou Walet Inedekhma, Voleur Mahmoud Arawani, Voleur Mohamed Aly Ag Mattahel dit Doly, Voleuse Disco Walet Oumar, Voleur Himeba Ag Inekou, Voleur Papa Ag Hattaye, Voleur Alhassane Ag Assadeck, Voleur Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun, Voleur Egmar Ag Jaffar, Voleuse Balkiss Ansar, Voleur Ittale Ag Mohamed, Voleur Alakfach Ag Ahmedou, Voleur Abou Oubaydatta Ag Hamama, Voleuse Ninna Walet Inetalou, Voleur Jojo Ag Dalla, Voleur Sayyid Ag Hamama, Voleuse Sabbar Walet Tangui, Voleur Bakka Ag Handawa, Voleur Elmehedi Ag Wakina, Voleur Ifarorène Ag Abdoulahi, Voleur Elbekaye Ag Bazet, Voleur Eglass Ag Ouffen, Voleur et faux marabout Abdoulahi Halgou et j’en passe.

Je dis merci aux touareg qui ont torturé et humilié leurs griots avant de leur retirer par la force leurs guitares parce que c’est devenu une question d’argent. Où sont passé les descendants de Bouya Ag Bachacha, de Khamma Ag Akouka et de Wantaghate, quand ce sont les très orgueilleux descendants de Hawalane qui chantent et dansent comme des griots et des griottes devant le monde entier. Après quoi ils ne se généront pas de revendiquer leur noblesse. Et pourtant les griots bambaras, peulhs et sonrhais sont toujours à leur place. Mr Aly Ag Inetakartabate, c’est toi le nouveau cerveau du MNLA et en même temps le promoteur du griottisme au sein de ta grande famille. Je suis dans l’obligation de te dire que tu as un petit sexe. Ce qui te permet d’être plus facilement identifié dans un jeu de matrices avec ta grosse matrice et la matrice de Hassan Ag Mahdy alias Jimmy le rebelle. Ce pauvre Jimmy le rebelle est un esclave chamanamasse qui a osé abandonné lâchement son poste de Colonel malien pour aller se faire sodomiser et avec plaisir par son maitre Iyyad Ag Ghaly qui est de la noblesse des Iforas. Si Iyyad Ag Ghaly a bastonné les femmes touareg c’est parce qu’il les a toutes baisées. Que dire alors d’une matrice aussi bonne que celle de Ninna walet Inetalou: Altaïr my kok, my superb kok, I love you my kok. Malheur à toi Oumar Ag Hamama, tu as accepté étouffer une affaire d’abus sexuel sur ta cousine orpheline qui est la fille de ton oncle Mossa Ag Bedou en échange avec le mariage de Kanto walet Oumarou. Cette victime de l’esclavage a été violée par un noble touareg de ta belle famille en la personne de Monsieur Mohamed Aly Ag Ilahda dit Doyé. Son fils abandonné a fini par perdre la vie et personne ne l’a regardé même pas le Beau Parleur de Oumarou Ag Mohamed Ibrahim surnommé le Béni Oui Oui des Sottes Banglons par son esclave en fuite Mohamed Elmehdi Ag Attaher El Ansary.

L’urgence pour la communauté internationale est de constater que la charia islamique de Tombouctou ne s’applique qu’aux Songhoys et aux bellahs. Les Touareg se promènent dans l’impunité alors qu’ils ont commis des péchés très graves. La haine des touareg de l’ouest kel Ataram pour les touareg de l’est Kel Emaynadje est plus grande que celle des touareg de l’est contre ceux de l’ouest. Victime de cette haine l’ex Ministre Mohamed Ag Erlaf a toujours été considéré par mépris comme le chauffeur de l’ex Ministre Hamma Ag Mahmoud. Ce qui est faux et archifaux. Comme la folie mensongère du député de Bourem Ibrahim Ag Mohamed Assaleh qui lui a valu le surnom de Bavard de la Bonne matrice par Assarid Ag Imbarkawane à cause de sa propagande calomniatrice. En effet les vérités qui dérangent l’ex Ministre Hamma Ag Mahmoud sont soutenues par des preuves se trouvant dans des conversations téléphoniques qui seront bientôt rendues publiques. L’ex Ministre est un monstre criminel. Il a commandité l’enlèvement dans son propre domicile d’un véhicule tout terrain en 1993 qui lui a été confié par des Saoudiens. A Bord de ce véhicule se trouvaient le Colonel de la Gendarmerie Aly Ag Oumar, le douanier Nasser Ag Mohamed Ahmad et le chauffeur Hattaye Ag Assamakrasse. Ils ont tué cinq gendarmes avant de forcer le passage du Pont de Markala. Leur complice Ben Hawaye a déposé une fausse plainte pour dérouter les saoudiens. Un autre véhicule enlevé en 1998 au Night Club le Byblos lui est reproché avec la mort d’un Hollandais. Une autre tentative de vol à Tombouctou d’un autre véhicule a échoué grâce à la dénonciation à la Sécurité de l’Etat par le douanier Nasser Ag Mohamed Ahmad des deux bandits Moussa Ag Acharatamane et Boubacar Fadil manipulés par Hamma Ag Mahmoud. Hamma Ag Mahmoud doit comprendre que Soumeylou Boubeye Maiga vaut mieux que lui et ses enfants valent mieux que les enfants de Hamma Ag Mahmoud: Ismael, Titti et Malatta sont des vagabonds drogués. Ils ont été identifié dans l’affaire du « Scandale Ijikimeba Wane Koke » de Fadimatou walet Mohamed Elmehdi avec Alassane Dramane Ouattara. Oumi Walet Muphtah qui s’acharne sur moi aussi a été identifiée avec son mari Many Ansar dont le travail se limitait à rassembler des prostituées autour de Iyyad Ag Ghaly . Iyyad Ag Ghaly mérite des centaines de coups de fouets pour avoir baisé les femmes suivantes: Tayyat walet Oumarou, Assiétou walet Agdeynat dite Madonna, Sawdata walet Sama, Aichatou walet Bazet, Mamma walet Inedekhma, Zeinabou walet Acharatamane, Ninna walet Inetalou, Mariama walet Handawa, Balkiss walet Mohamed et sa soeur Fati Lawal, Zeina walet Mohamed Elmaloud et sa belle soeur Disco walet Oumar.

Aicha walet Hamahady je te demande de bien vouloir respecter Mr Tabazamebozite wane koke azzed ahanayanete hay hay….. Tu ne mérite pas d’être la petite soeur de Fadimata walet Hamahady qui a fait honneur à notre génération par son comportement exemplaire sans jamais se laisser souiller par les Vagabonds comme ton seducteur Oumar Mariko. Elle a été identifiée comme étant la plus propre de sa génération. Elle n’a jamais commis de betises à ce que l’on sache. Monsieur Aboubacrine Assadeck Ag Hamahady aurais tu la gentillesse matricielle de bien vouloir balancer dans l’enfer de l’Azamerde les sept nouveaux diables touareg qui savent jouer aux maliens pendant le jour et aux azamerdiens pendant la nuit.

Le diable Assan Ag Midal: Tu n’es même pas malien et tu fais ingérence dans ses affaires intérieures. Tu es touareg du Niger. Vas liberer l’Azamerde du Niger avant de liberer l’Azamerde du Mali avec ton association internationale des escros.

Le diable Mohamed Ag Mohamed Elmoctar dit Petiot: Toi le faux patriote malien,tu as disparu depuis la prise des villes du Nord. Si tu es mort. N’as tu pas un parent pour informer tes amis. Oubien c’est à toi le Pseudo de Kaka Nazawad avec la photo de Ibrahim Ag Bahanga.

Le diable Ahmedou Ag Hantafaye: C’est toi l’héritier du trône de ton grand frère Hamata Ag Hantafaye le déchet Russe qui a crée le CTEA parce qu’il croit que l’Azamerde est libéré.

Le diable Almansour Ag Mahmoud: Tu n’es qu’un perroquet, tu répète chaque fois: « Le rêve africain est la lumière du village planétaire. » Espèce d’imbécile,qui va croire à ton panafricanisme bizarre et médiocre. Les maliens ne sont pas fous de voter pour qu’un animal touareg deviennent Président du Mali.

Le diable Mao Ag Muphtah: Tu n’es qu’un sale illuminé et franc maçon avec ton slogan  » peace light and love ». Tu dois savoir que le Mali n’a pas besoin des illuminés sataniques.

Le diable Touareg Ansari: Tu as passé plus de trois ans en train d’insulter le Mali sur le net. Inutile de te cacher tu es le neveu de Abdallah Ag Hama dit Jaegger. En lisant tes textes on sait que cela dépasse ton niveau. Il y a quelqu’un derrière toi qui te manipule et qui t’entretiens avec l’argent de son salaire de diplomate Malien pour combattre le Mali. Tu veux l’indépendance tout en vivant avec une bourse malienne. Tu es aussi le neveu de Iyyor Ag Hamama dont la mère est bellah. Il préfère vivre parmi ses oncles paternels racistes par complexe. Il est coupable du meurtre de Hamou Ag Hamid et de son chauffeur victimes d’un accident provoqué par le sabotage de sa voiture sur la route de Douentza. Après la mort de ce dernier il a récupéré son marché touristique. Les photos du défunt Hamou Ag Hamid se trouvent chez Seck le photographe. Iyyor Ag Hamama partage les copines avec son ami Malassa Ag Tangui et son neveu Amahta Ag Enaderfé.

Le diable Attaye Ag Mohamed: Tu es un vaurien, il n’y a pas longtemps tu t’affichais sur ton profil avec le drapeau malien aux épaules. Est ce que c’est ton repli tac tic toc tec tuc avec la défaite du MNLA en dehors de Tombouctou qui t’a deconnecté. Est ce que c’est pour la même raison que nos services ne voient plus tes posts que tu adresse chaque fois à tes copines avec des pseudos différents. Voici la teneur de tes posts: « Comment vas tu Joulianna ma bonne petite matrice…Altaïr tu as du feu entre les jambes. Ta matrice est superbe et sucrée. J’ai envie de jouir entre tes cuisses. J’aime les femmes qui pètent au lit. Merci pour la matrice et prends soin de ton bon kok. »

Voici les filles qui ont été baisées par Amadou Toumani Touré. Certaines ont changé de nom pour ne pas se faire reconnaitre: Bijou walet Ilalkamar Ag Oumar, Aissata walet Mohamed Ahmed Ag Tangui, Maya walet Ali Ag Inetakartabate, Rahmatou walet Hamaya Ag Mamatal, Maassa Walet Hamma Ag Mahmoud, Momy walet Elmehdi Ag Hamaty, Nina walet Eglass Ag Ouffen, Tayyate walet Hamata Ag Hantafaye, Elbatoul walet Abdoulahi Ag Hamado, Hatoua walet Oumarou Ag Mohamed Ibrahim, Fati walet Momo Ag Malha et la liste est longue.

Assan Ag Midal a baisé la femme du Capitaine Amadou Haya Sanogo,

Eglass ag Ouffen a baisé la femme de Blaise Compaoré.

Moustapha Ag Chafi a baisé la femme de Abdel Aziz Bouteflika

Ibrahim Ag Mohamed Assaleh a baisé la femme de Mahamadou Issoufou

Alla Ag Rhissa a baisé la femme d’Abdoulahi Ibn Abdel Aziz

Habaye Ag Kiniya a baisé la femme d’Alpha Kondé

Mao Ag Muphtah a baisé la femme de David Cameron

Mohamed Yehia Ag Abdallah de Koy Gama a baisé la femme du Roi Mohamed 6

Ahmedou Ag Abdallah de Koy Gama a baisé la femme du prince Moulaye Rachid

Ynetalla Ag Attaher de Kidal a baisé la femme de Yasser Arafat

Bajane Ag Hamato de Menaka a baisé la femme de Fidel Castro

Momo Ag Malha de Léré a baisé la femme de Oussama Ben Laden

Ahmedou Ag Hantafaye a baisé Angela Merkel

Mossa Ag Attaher a baisé la femme de Barack Obama

Almansour Ag Mahmoud a baisé la femme de François Hollande.

Moussa AG Assarid a baisé Hillary Clinton

Moussa Ag Acharatmane a baisé Monica Lewinsky

Mataos Ag Dahmane a baisé la femme de Benjamin Netenyahou

Abdourahmane Ag Hantafaye a baisé la femme de George Bush

Inetagrist el Ansary a baisé la femme d’Oumar el bechr

Doyé Ag Ilahda a baisé la femme de Yaya Djamé

Wandey Ag Ahmed a baisé la femme de Vladimir Poutine

Magdy Ag Bohada a baisé la femme d’Idriss Deby

Abdoulahi Ag Hamado a baisé la femme de Good Luck Jonathan

Azaz AG Loudag dag a baisé la femme de Macky Sall

Almou Ag Mohamed a baisé la femme d’ Amadou Toumani Touré

Mohamed Ousmane Ag Mohamedoun a baisé la femme de Yayi Boni

Mohamed Ag Najim a baisé la femme de Bachar el Assad

Bilal Ag Acherif a baisé la femme de Hugo Chavez.

Attaye Ag Mohamed a baisé la femme du Prince Philippe.

Aroudeyni Ag Hamato a baisé la femme d’Alpha Oumar Konaré.

Suivi du dossier Touareg par Harbert Tandina alias Tabazamebozite Wane Koke Azzed Ahanayanete.

Dioncounda Traoré a eu une relation sexuelle avec Kanto walet Oumarou.

Amadou Toumany Touré avec la Princesse Balkiss Ansar

l’ex Ministre Mohamed Ag Erlaf avec Ninna walet Inetalou.

Ibrahim Boubacar Keita avec Rahmatou walet Inedekhma.

Modibo Sidibé Trop sale.

Alpha Oumar Konaré avec Zakiyatou walet Halatine.

Soumaila Cissé Propre.

Zahaby ould Sidi Mohamed avec Ami Sow restauratrice des cadres des anciens mouvements.

Oumarou Ag Mohamed Ibrahim avec Khawlata walet Mohamed.

Le conseiller Eghlass Ag Ouffen Trop sale.

Kafougouna Koné avec Zeinabou walett Acharatmane.

Zeidane Ag Sidalamine avec le douanier Alackfach Ag Ahmedou.

Hamatta Ag Hantafaye du FPLA avec Anoussoou walet Attaher.

Yehia Ag Barhey Trop sale.

Le ministre Agatam Ag Alhassane avec Tayyate walet Hamatta.

Abdallah Ag Hama dit Jaegger Propre.

Le vieux Mohamed Elmehdi Ag Attaher Propre.

Bajane Ag Hamato de Menaka Trop sale.

Aroudeyni Ag Hamato avec Aichatou walet Bazet.

Le député Nock Ag Attia Trop sale.

Oumar Ibrahim Touré avec la griotte Ayyatou walet Allili.

Le douanier Nasser Ag Mohamed Ahmed avec la député Oumou Sall.

Aly Ag Mohamed Elmaloud de la SONATAM a une relation compliquée avec Géo Bilongo Musicien.

Ahmed Mohamed Ag Hamani Propre.

Ex: Ministre Hama Ag Mahmoud avec la masseuse de Medina Coura.

Miyya Miyya walet Mohamed Elmehedi Propre.

l’ex Ambassadeur Muphtah Ag Khaïry Propre.

Mohamed Ag Inetalla de Kidal avec Ijdou la douanière du narco traffic.

Elghabass Ag Inetalla avec ses esclaves.

Le conseiller Achérif Ag Mohamed dit Boulboul avec Fadimata walet Fiyya.

Many Ansar avec Hamatini Ag Ndegueou

Le directeur du protocole Ilalkamar Ag Oumar Trop sale.

Oumar Mariko avec Aïcha walet Hamahady.

Le douanier Dodo Ag Hadé avec Fati Lawalle.

Rhissa ag Sidi Mohamed du FPLA dit Gova Propre.

Abdourahmane Ag Alla de l’ARLA Propre.

Habaye Ag Kiniya Propre.

M’Beyri Ag Rhissa avec Fissa Maïga chanteuse.

Mossa Ag Acharatamane accouplement forcé avec Boubacar Fadil en Prison.

Idiass Imike Ag Elmehedi Propre.

Paix à son âme Hamaya Ag Mamatal Propre.

Paix à son âme Aboubacrine Ag Habrey sans commentaires.

Abdoulahi Ag Inetakartabate Propre.

Paix à son âme Mahmoud Ag Tangui Propre.

Colonel Aly Ag Oumar avec Kassa walet Fiyya.

Mohamed Ali Ag Mattahel dit Doly Propre.

Abdoussamad Ag Ibrahim dit Crimo Trop sale.

Mohamed Ali Ag Hamana Propre.

Abdoulahi dit Halgou Trop sale.

Paix à son âme Bazet Ag Mohamed Propre.

Paix à son âme Handawa Ag Hamati Propre.

Timi Ag Elbekaye avec Haira Arby

Paix à son âme Hamahady Ag Hatabaly Propre.

Azaz Ag Loudagdag Trop sale.

Aboubacrine Assadeck Ag Hamahady avec ses étudiantes.

Feu Abdourahmane Ag Youssouf Propre.

Paix à son âme Mogaz Ag Alhamdoulilahi Propre.

Mohamed Ag Ahmad dit Dofana Propre.

Wartahene Ag Hamati des Eaux et forêt Trop sale.

Ibrahim Ag Youssouf Propre.

Mohamedoun Ag Hantafaye Propre.

Elbekaye Ag Bazet avec Disco Walet Oumar.

Oumar Ag Talfi Propre.

Ibrahim Ag Hamouna Propre.

Paix à son âme Mohamedoun Ag Hamani Propre.

Le griot Amano Ag Issa Propre.

Oumar Ag Hamama avec sa belle mère Tamamate walet Ilahda.

Ahmedou Ag Abdallah de Koy Gama Propre.

Mohamed Yehia Ag Abdallah de Koy Gama Propre.

Député Ibrahim Ag Mohamed Assaleh Trop sale.

Assarid Ag Imbarkawane Trop sale.

Le douanier Sayyid Ag Mohamed Elmaloud Trop sale.

Ahmad Ag Hamama Propre.

Alhamdou Ag Illeyene de Kidal Trop sale.

Jimmy le rebelle Trop sale.

Ben Hawaye Trop sale.

Dahmane Ag Hamamalou Propre.

Moussa Ag Assarid Trop sale.

VOICI LA LISTE DES TOUAREG QUI ONT BU L’ALCOOL:

Empereur Ousmane Ag Abba de la Corne de Bankor O.A.A.

Maréchal Inorène Ag Ibilil, Maréchal Pekosse Ag Mohamed Ali, Maréchal Aboudou Janata Ag Mohamed Elmehedi.

Général Muphtah Ag Khairy, Général Achérif Ag Mohamed dit Boulboul, Général Iyyad Ag Ghaly, Général Abdoulahi Ag Hamado, Général Moussa Moussa, Général Idagui Ag Mohamed Aboubacrine, Général Inedekhma El Ansari (marabout), Général Wartahène Ag Hamaty, Général Ibrahim Ag Fafaya, Général Saleh Elmounir, Général Garba Maiga, Général Akoufed Ag Alla, Général Abdoul Malick Ag Mohamedoun, Général Carlos Ag Bido, Général Mohamed Ali Ag Moktar, Général Rhissa Ag Boulla, Général Saboutéké Ag Hamataka, Général Ibrahim Ag Alhabib dit Abrayeboné.

Colonel Assarid Ag Imebarkawane, Colonel Mohamed Ag Erlaf, Colonel Dodo Ag Hadé, Colonel Abdourahmane Ag Abdoussalam, Colonel Faïssal Ag Inorène, Colonel El Araybi Ag Mohamed Aly, Colonel Adolaha El Ansary, Colonel Hamatini Ag Inedegaou, Colonel Mamma Ag Mohamedoun dit Wariladjlache, Colonel Gnéber Ag Hamahady, Colonel Christophe Ag Watanguenate, Colonel Abdoussalam Ag Tangui, Colonel Alousse Ag Tajou, Colonel Oumar Garba Maïga, Colonel Guide Ag Houmandy, Colonel Attaher Ag Illili, Colonel Stéphane Mohamed Aly Farraty, Colonel Hamma Ag Mohamed Elmehedi, Colonel Cheick Ag Bayes, Colonel Mogaz Ag Alhamdoulilahi, Colonel Jacques Alassane Berliet, Colonel Abdallah Ag Hamma dit Jaegger, Colonel Bohrerata Ag Zoul, Colonel Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, Colonel Mohamed Ag Mahmoud dit Aklinine, Colonel Vieux Ag Souleymane, Colonel Alakfach Ag Oumar, Colonel Raja Ag Idwal, Colonel Abdallah Ag Islahane, Colonel Moctar Ag Meddaly, Colonel Ittale Ag Mohamed, Colonel Aboubacrine Ag Abdoussalam, Colonel Muphtah Ag Ahoussesse, Colonel Moha Ag Attaher, Colonel Attounaya Tinariwen, Colonel Jimmy le rebelle, Colonel Aroudeyni Ag Hamato Ag Fihroun (grand roi), Colonel Muphtah Ag Mohamed Aly Ag Attaher (vendeur d’esclaves).

Commandant Ifarorène Ag Abdoulahi, Commandant Mohamedoun Ag Abdoussalam, Commandant Mohamed Issa Ag Tangui, Commandant Bakrène Ag Mohamed Aly, Commandant Assaleh Ag Soutaghey, Commandant Mohamedoun Ag Hamalouta, Commandant Abou Ag Ahiyoya, Commandant Oumar Sall, Commandant Abdramane Dembélé dit Trésor, Commandant Boubou Ag Inedekhma, Commandant Moussa Ag Assarid, Commandant Ibrahim Ag Lithni, Commandant Eglass Ag Ouffene, Commandant Meddaly Ag Elmehedi (marabout), Commandant Almou Ag Mohamed, Commandant Zeidane Ag Sidalamine, Commandant Elhadji Gamou, Commandant Ibrahim Iwane, Commandant Assane Ag Midal, Commandant Hamou Ag Hamid, Commandant Elkhadère Iwwallimiden, Commandant Wandey Ag Ahmad, Commandant Inetagrist El Ansari, Commandant Beydi Ag Idiasmick, Commandant Mamatal Ag Azouber, Commandant Alfaqi Ag Ihé Alkher.

Capitaine Alhamdou Ag Illiyène, Capitaine Alkassime Ag Hadé, Capitaine Issa Berthé, Capitaine, Mohamed Ag Awellimane dit Aguino, Capitaine Almansour Ag Mahmoud, Capitaine Attaher Ag Bazet, Capitaine Habaye Ag Kiniyya, Capitaine Mano Dayak, Capitaine Nasser Ag Mohamed Ahmad, Capitaine Mossa Ag Attaher, Capitaine Agatame Ag Alassane, Capitaine Abdoul Koudouss Ansary, Capitaine Halisse Ag Immatal, Capitaine Inorène Ag Alalouène, Capitaine Abdallah Tinariwen.

Lieutenant Ahmad Ag Handawa, Lieutenant Mossa Ag Acharatamane, Lieutenant Etawane Ag Immatal, Lieutenant Attaher Ag Mohamed Ahmad dit Cissé, Lieutenant Abdoussamad Ag Assamakrasse dit Krimo, Lieutenant Himeba Ag Inekou, Lieutenant Abou Ag Hamama, Lieutenant Abakène Ag Handawa, Lieutenant Mao Ag Muphtah, Lieutenant Doyé Ag Ilahda, Lieutenant Ablo Ag Inorène, Lieutenant Mataos Ag Dahmane, Lieutenant Papa Ag Hattaye, Lieutenant Abdoul Gafar Ag Mohamed Issa, Lieutenant Widi Widi Ag Souteghaye, Lieutenant Abdossamad Ag Inetawalou, Lieutenant Abdallah Ag Hamata, Lieutenant Radwane Ag Barhey, Lieutenant Tawadalene Ag Alalouene, Lieutenant Oumar Ag Idwal, Lieutenant Mahmoud Ag Assaleh dit George, Lieutenant Khaba Ag Oumarou, Lieutenant Attaye Ag Mohamed, Lieutenant Mohamed Ag Mohamed Elmoctar dit Petiot, Lieutenant Mohamed Ibrahim Ag Mohamed dit Diez

Adjudant Mohamed Ali Ag Mattahel dit Doly, Adjudant Elmehedi Ag Hamahady, Adjudant Mohamed Issa Ag Hamahady, Adjudant Alla Ag Rhissa, Adjudant Jojo Ag Dalla, Adjudant Mohamed Elmehedi Ag Attaher dit Hamdil, Adjudant Aly Ag Inetakartabate, Adjudant Malick Ag Mohamed Ahmad, Adjudant Hamata Ag Hantafaye, Adjudant Emakawel dit Philo, Adjudant Hamza Ag Hamid, Adjudant Inetoukaina Ag Ahmad, Adujant Ahmad Ag Hamaty, Adijudant Bébé Ag Hamaya.

Sergent Aboudou Janata Ag Momo, Sergent Enaderfé Ag Inorène, Sergent Tanto Ag Mohamed Issa, Sergent Hamada Ag Inorène, Sergent Mohamed Ag Abdoulahi, Sergent Iknane Ag Faradji, Sergent Abdoussamad Ag Bitti, Sergent Aidide Ag Aly, Sergent Muphtah Ag Mahmoud, Sergent Aboudou Ag Ayedou, Sergent Hamel Ag Mohamed Ansary, Sergent Ahmedou Ag Mohamed, Sergent Ena Ag Hamama, Sergent Alkalifa Ag Mohamed, Sergent Zeidane Ag Mohamed, Sergent Abba Ag Ambeyri, Sergent Hamzata Ag Haly, Sergent Massala Ag Mohamed Ahmed, Sergent Mamma Ag Ibrahim, Sergent Mohamedoun Ag Mohamed Ahmed, Sergent Harouna Maïga, Sergent Mohamed Taha Ag Mohamed, Sergent Alhousseyni Ag Mahmoud, Sergent Hamel Ag Inedegueou, Sergent Daoud Ag Mohamed Issa.

Caporal Egmar Ag Jaffar, Caporal Malassa Ag Tangui, Caporal Iyyor Ag Hamama, Caporal Amahta Ag Enaderfé, Caporal Ilalkamar Ag Oumar, Caporal Ahmedou Ag Hantafaye, Caporal Mohamed Aly Ag Hamana, Caporal Abdallah Ag Mohamed Assaleh dit le Boss, Caporal Mohamed Ag Hawaye dit Ben Hawaye, Caporal Aly Ag Oumar, Caporal Alakfach Ag Ahmedou, Caporal Oumar Ag Hamaty.

Soldat Bahou Eldache El Ansary, Soldat Supertouareg Touareg, Soldat Tabazamebozite Wane Koke.

La liste des femmes touarègues qui ont déjà bu l’alcool se trouve en possession de Mr Tabazamebozite Wane Koke Azzed Ahanayanette et fera l’objet d’une publication ultérieure.

L’aristocratie touarègue est devenue une mafia spécialisée dans les insultes. Les insultes occupent une grande place au coeur de la culture touarègue pendant ces derniers temps. Les insultes sont un moyen très efficace pour endoctriner les victimes de l’esclavage et les persuader qu’ils resteront à jamais des êtres inférieurs. Les principales victimes de ces insultes sont les Bellahs mais la noblesse touarègue aussi bien que certaines couches moyennes n’échappent pas à ces insultes seulement ils ont honte de le dire par crainte d’afficher leur infériorité relativement à la hiérarchie touarègue. Le serment de la tradition touarègue permet au griot de donner la priorité à son maître mais de réserver tout de même un certain respect à tout homme y compris le bellah. Ce serment a été trahi par les griots d’aujourd’hui qui se laissent manipuler par l’aristocratie qui les utilisent seulement pour insulter les gens. Cette aristocratie les paye avec de l’argent pour insulter les gens. Il arrive aussi que cette aristocratie utilise la force contre les griots pour les obliger à insulter les couches émergentes dans le seul but de les décourager afin de protéger le pouvoir corrompu de cette aristocratie bâtarde. L’aristocratie touarègue ne se contente pas seulement d’insulter les gens. Ils apprennent aussi aux gens à insulter les gens en toute habilité. Je me suis engagé à insulter ces ordures pour leur montrer qu’ils ne sont pas les seuls à avoir le pouvoir de le faire. Les bellahs finiront un jour par prendre les armes pour défendre leurs droits. Même s’il faut arriver à des actions de terrorismes pour finir avec cette pourriture touareg qui n’a pas honte de se dire noble malgré tous ses actes et comportements de bassesse.

Mes remerciements à tous ceux qui ont contribué moralement et matériellement à la réalisation de ce suivi du dosier touarègue par Harbert Tandina alias Tabazamebozite Wane Koke azzed ahanayanette hay hay ….en collaboration avec Inazoume Ag Aljou.

Par Monsieur TABAZAMEBOZITE WANE KOKE azzede ahanayanet houllane dihade ikousse.

LES INCOHÉRENCES DE L’INTERVENTION FRANÇAISE DANS LA CRISE MALIENNE

6 avril, 2013
actualité, POLITIQUE, SOCIETE | Pas de réponses »

Selon Wikipedia, la région de Kidal abritait 67.638 habitants en 2009, dont 25.617 dans la ville de Kidal. Selon le même Wikipedia, la même années, la seule ville de Gao comportait 86.633 habitants (et la région 544.120, soit huit fois plus).
Lorsque le ministre Fabius déclare, pour justifier de l’absence d’intervention à Kidal et de l’interdiction faite aux forces maliennes de reprendre la ville : « « Quand vous avez 62 000 habitants dans une ville où un groupe armé en assure le contrôle, le maximum doit être fait pour que la situation évolue afin que Kidal retrouve la normalité et en même temps qu’il ait le moins de perte humaine possible », plusieurs questions s’imposent.
D’abord, avons-nous assisté à un « miracle démographique » ? Où faut-il considérer que Monsieur Fabius confonde la ville et l’ensemble de la région ??? Ou faut-il considérer que dans la ville de Kidal se trouveraient plus d’hommes armés que d’habitants ?
Ensuite, les habitants de la ville de Kidal auraient-ils quelque chose de plus que ceux de Gao, que les forces armées maliennes et françaises ont nous dit-on libérée ? La vie de trois citoyens de Gao vaudrait-elle moins que celle d’un citoyen de Kidal ?
Le Ministre Fabius expose par ailleurs que :  » Kidal fait partie du Mali, mais il y a une situation spécifique liée à la présence d’un groupe armé, le MNLA ». Mais on est alors en droit de se poser une question, qui en appelle d’autres :
Premièrement : la France n’est-elle pas intervenue militairement au Mali pour précisément libérer le pays des groupes armés qui mettaient à mal son intégrité territoriale ?
Deuxièmement : si la présence d’un groupe armé fait de Kidal un cas particulier, est-ce à dire que Gao et Tombouctou en étaient exempts et qu’ainsi, on nous a menti en annonçant que ces villes auraient été libérées ?
Troisièmement, si la réponse à la deuxième question est non : la « spécificité » de Kidal tient-t-elle à l’identité du groupe armé qui s’y trouve ?
Si la réponse est : oui, sachant que le MNLA s’est fait botter le cul par les autres groupes armés et qu’il n’est donc pas, a priori, plus redoutable que les gens d’AQMI, la France aurait-elle décidé de séparer « le bon grain de l’ivraie » ?
Ce faisant, la France impose de facto au Mali de négocier avec un groupe criminel (on se rappellera notamment du massacre d’Agueloc , auquel le MNLA prit part, où plus de 100 soldats maliens, peaux noires ou claires, furent assassinés, certains exécutés par balle, d’autres égorgés -http://www.maliweb.net/wp/news/insecurite/2012/03/16/article,55208.html http://www.rfi.fr/emission/20120714-florent-geel-responsable-afrique-federation-internationale-ligues-droits-homme-fid ). Comme en Syrie, où il n’est certes pas question d’engager un dialogue, mais où la France décrète que les terroristes de l’ASL, abhorrés par une grande partie de la population à cause de leurs exactions, sont les bons terroristes, qu’elle érige au rang de représentants du peuple syrien, la France décide ici encore que ceux du MNLA constitueraient de dignes représentants du « peuple touareg », et par extension des habitants du nord, alors même que le nord Mali est majoritairement peuplé de non-touaregs, et que la plupart des touaregs ne se reconnaissent pas dans ce groupement d’assassins.
A Kidal, la France viole la souveraineté Malienne.

ELLECTIONS PRESIDENTIELLES vs GUERRE DE LIBERATION

26 février, 2013
actualité, SOCIETE | Pas de réponses »

On a le sens douteux des priorités au Mali  à tel point que les projecteurs seront bientôt braqués sur les présidentielles prévues en Juillet selon le plan du président Dionkounda TRAORE. Déjà que les politiques n’ont jamais été concernés par la libération des territoires, s’il faut suivre deux lièvres à la fois, il faut s’attendre à un délaissement total de ce sujet aux mains de la France qui se ferait un plaisir de mettre en marche son plan machiavélique déguisé en habit de sauveur. Le MNLA pourra se servir avec ses amis terroristes sans qu’on ne s’en aperçoive. Le réveil au lendemain des présidentielles sera brutal et fatal mais nous sommes plus habitué au Mali à flirter avec le pire qu’avec la normalité.

Le Mali s’apprête à tester le système gémellaire appliqué à un état, en effet le problème de la junte loin d’être réglé va s’ajouter à une éventuelle crise post-électorale. Sachant qu’une aspiration au changement est flagrante et que l’appareil de l’administration électorale tenu en partie par la junte va forcement tripatouiller pour un candidat représentant le tandem DT Sanogo, il faut s’attendre à un rejet des résultats par les  populations maliennes .Et même si les élections se déroulent dans la transparence, l’épineux cas Sanogo demeure.  Le Mali sera dirigé par un bicéphale impossible au quotidien et le spectre d’un retour aux périodes sombres du système CNRDRE planera encore. Les USA de leur côté n’aident pas le Mali en posant comme préalable de son aide des élections quelque soit le prix. Le Mali ayant besoin des perfusions n’a d’autre choix que subir une loi imposée par ceux qui lui donne de quoi se nourrir.

La libération avant les élections ou un mixage des deux en prenant le risque de délaisser la première? Certains diront que je suis pessimiste et mauvaise langue, la réalité est plus sombre que mes propos cependant.

 

 

ELIJAH DE BLA

 

SACRIFICES POUR LE NORD MALI

16 février, 2013
SOCIETE | Pas de réponses »

Un peu d’arithmétique cérébrale pour comprendre les efforts de développement consentis pour le Nord du Mali.

Depuis les années 1990 a nos jours, a l’échelle de l’économie malienne et de sa capacité d’investissement, les fonds alloués aux différents programmes pour le nord sont sans précédent comparé aux autres régions administratives toutes proportions gardées. Les chiffres liés à la réinsertion de combattants au sein de l’armée nationale comparés à la population totale des régions nord en disent long sur la volonté des gouvernements successifs a contenter tout le monde afin de vivre en paix même si l’on peut constater l’amateurisme et les maladresses qui ont pu émaillé ce processus.

les différents soulèvements au nord du Mali ont tous pour point commun le manque d’investissement, le favoritisme du sud sur le nord, le racisme envers les touaregs et autres peau blanche. Les quelques illuminés du MNLA qui prétendent défendre les touaregs d’abord puis les autres ethnies du nord sont parvenu à vendre cette fable à la communauté internationale qui a pris effet de cause pour l’homme bleu qui ferait l’objet d’un projet de génocide. Évidemment plus c’est gros, plus ça passe mais il faut retrouver une lucidité perdue pour mieux analyser les choses. Le fantasme sur l’homme bleu chassé de partout par les hommes noirs peuplant le sud et détenant tout le temps le pouvoir s’est répondu telle un pandémie à travers l’Europe avec l’aide des uniques penseurs que sont les intellectuels français comme pierre boilley, François alfondi et j’en passe.

De tous les temps et de toutes les époques, les maliens du nord au sud et d’Est à l’Ouest se sont rassemblé pour diriger le Mali. Il n’a jamais été fait cas d’une mise a l’écart des populations du Nord. dans les salons parisiens et ailleurs en occident on résume très souvent la population du nord du Mali aux seuls touaregs, c’est assez réducteur pour l’ensemble des peuples qui couvrent cette régions grande comme la France. Le nord du Mali est composé de petites minorités et les touareg représentent une minorité de ces minorités. Les peulh, bozo, sonrhai, tamachek, touareg, bellah cohabitent dans cette région. Encore une fois, les touareg n’en sont ni les maîtres ni les portes drapeaux. Alors pourquoi cette fascination pour ces « hommes bleu » en occident? À Bamako les touareg ont toujours vécu dans la quiétude. Quel autre endroit au monde serait mieux indiquer pour exécuter le plan machiavélique contre les touaregs si plan machiavélique il y’a ? Depuis l’indépendance du Mali il y’a eu dans tous les gouvernements des ressortissants du Nord. Du poste de ministre au poste de député en passant par président de l’assemblée nationale, conseiller à la présidence, ambassadeur, directeurs généraux , responsables syndicaux etc…il n’ont jamais été stigmatisé. Même le syndicat des élèves et étudiants n’est pas épargné, nombreux sont les « peaux blanches » qui l’ont dirigés. on se rappel tous du mythique Yahia Ould Zarawana qui fut très populaire à son passage a la tête de l’AEEM. Le problème avec le MNLA est qu’en réalité ils ne comptabilisent pas les autres ethnies du Nord dans leurs revendications et ne font aucun effort d’appartenance au Mali. Seuls les touareg ont de l’importance a leur yeux. Le mali a eu Le Professeur Ali Nouhoum Diallo au perchoir, Issoufi Maiga a la primature, Soumaila Cissé au ministère de l’économie et des finances puis candidat du parti ( ADEMA) le plus puissant au Mali aux présidentielles 2002. Par la suite il a représenté le Mali a la commission de l’UEMOA en tant que président. Plusieurs hauts postes stratégiques ont été occupé par les ressortissant du nord y compris par des touareg. Sidi Mohamed Ag Ichrach, ex directeur général de la douane malienne, Alhassane Ag Moussa, ex ministre, Assarid Ag Imbaracawane actuel vice président de l’assemblée nationale du Mali et la liste est loin d’être exhaustive. Il faut rappeler également que les deux chargés de communication du MNLA Moussa Ag Assarid et Moussa Ag Attaher ont tous deux profité de bourses d’études offert par l’ex président Amadou Toumani Touré . Toute la carrière de ces deux a démarré ici en France a partir de ces bourses d’études.

selon certaines sources statistiques, les efforts consentis par le Mali au profit de cette seule zone géographique depuis la fin des années 90 seraient supérieur au millier de milliards de francs CFA.Aussi les chiffres relatifs a la réinsertion des ex combattants avoisinerait le taux de 100%. Plusieurs ex combattants des différents soulèvements ont été intégrés au seins de l’armée nationale sans aucun contrôle. ,Il a suffit que les responsables de ces rebellions apportent des listes peu importe si tous les émargés n’étaient pas combattants, ils étaient acceptés au sein de l’armée nationale. D’ailleurs certains lycéens n’ayant jamais vu un fusil ont été rajouté à ces listes.
Rappelons que la « Flemme de la paix  » initiée par l’ex président Alpha Omar Konare avait été salué par le monde entier a la suite d’un soulèvement et les efforts en terme d’allocation de fond pour des projets exclusivement destinés au Nord se sont multipliés ainsi que les initiatives de brassage entre les populations. Ces mêmes ex combattants dans leur majorité ont repris les armes contre leurs frères d’arme de l’armée malienne pour commettre les crimes que nous connaissons tous a Aguelhok. En somme le MNLA est responsable du premier génocide sur le sol malien….

La ville d’Evry solidaire avec le Mali

9 février, 2013
SOCIETE | Pas de réponses »

Image de prévisualisation YouTube
que pensent les habitants de Bagneux de la mission SERVAL

9 février, 2013
SOCIETE | Pas de réponses »

Image de prévisualisation YouTube
DRAME HUMAIN SOUS LE SAPIN DE NOEL A PARIS

17 décembre, 2012
SOCIETE | Pas de réponses »

 

Habituellement à Noël, les cadeaux qu’on échange les uns avec les autres font plaisir a ceux qui les reçoivent. Ça c’était avant comme le dirait la pub pour l’opticien KRIS. Aujourd’hui, les cadeaux découverts sous le sapin à quelques semaines de Noël n’invitent pas à  l’esprit de cette fête. Pour en comprendre les raisons, il faut monter plusieurs mois en arrière quand la France sous Nicolas Sarkozy a décidé de régler la révolte Libyenne à sa façon et à son profit.

Depuis le début de l’offensive militaire de l’armée Française avec pour but de déloger le guide Libyen Mouhamar Kadhafi, la vie de nombre de population vivant sur le territoire Libyen a été bouleversée, a commencer par les Libyens eux même mais aussi les ressortissant d’Afrique Noire qui avaient trouvés un eldorado sous le règne de Kadhafi. Le cas qui attire notre attention aujourd’hui est celui des Maliens qui y vivaient en travaillant pour subvenir a leur besoins et a ceux de leurs familles restées au Mali. Selon des statistiques non officielles, ils étaient des dizaines milliers d’immigrés travailleurs originaires d’Afrique Noire dans ce pays, il faut dire que la Libye était en chantier depuis une décennie et la remise de la Libye dans le concert des nations après des années d’embargo brisées notamment par Alpha Omar Konaré ancien président du Mali et ancien président de l’UA.  La guerre et son lot de bombardements ont contraint les ressortissants d’Afrique Noire à quitter le pays, ils étaient qualifiés de mercenaires à la solde de Kadhafi et donc traités comme des ennemis. Dans ces conditions, le « sauve qui peut  » prend tout son sens et beaucoup se sont sauvés en quittant la Libye par des voies de fortune. Certains par bateau, d’autres par des embarcations de bricolage mais tous n’ont pas eu la chance de fuir le pays en ruine car nombreux sont ceux qui y sont mort. Les rescapés ont été conduits en Italie plus précisément dans la ville portuaire de Lampedusa.  La plupart des Maliens arrivés dans cette ville ne comprenaient pas l’italien et ont très vite été confronté aux barrières linguistiques pour s’adapter et trouver un emploi. Ils auraient aussi été victimes d’actes de racisme de la part d’Italiens dans leur vie de tous les jours. Ne parlant pas l’italien la langue du pays, victimes de racisme, ils ont jugés juste de traverser l’Italie pour arriver en France le pays dont ils parlent la langue, le pays avec lequel ils ont des liens séculaires puisque la France est le colonisateur de leur pays, le Mali.

Le vendredi 7/12/2012, nous les avons rencontrés, leur détresse et leur dépouillement étaient  flagrants. Parmi eux, nous avons comptés, un Guinéen, un Burkinabé et un Ivoirien. Nous avons comptés également deux mineurs parmi eux, ils ont vécus des atrocités pendant la guerre et il leur faut un soutien psychologique.  Les  premiers sont arrivés à Paris depuis 2011 puis d’autres ont suivis, au nombre de 80 personnes environ, ils étaient logés au  foyer mythique pour travailleurs Africains de la rue Bara à Montreuil dans le département de Seine Saint Denis. Suite à un problème de surpopulation, ils ont été expulsés par le gestionnaire du foyer, celle-ci est intervenue le 17/11/2012 et depuis ils errent dans les rues de Paris et dans les stations de métro. Ils mangent comme ils peuvent et dorment ou ils peuvent. Dans tous les cas, leur vie n’est pas enviable.  Nous ne pouvons pas rester inactifs face à ce drame humain et social. L’hiver est en cours et les lois françaises interdisent les expulsions en période hivernale et de ce fait devraient imposer le relogement peu importe le type de population concernés. Depuis le 7/12/2012, date de notre premier reportage, l’aide et la mobilisation s’organisent grâce aux associations et aux personnes (Bouba Fofana, Issa Cissé etc..) qui relaient l’information. Les autorités françaises telles que la mairie de Montreuil et la préfecture de Seine Saint Denis ont été informées. Les associations aussi font leur possible à travers une campagne solidaire matérialisée par des apports de denrées, vêtements, et sac de couchage.  Le vendredi 14/12/2012, un grand nombre d’associations et d’organisations ont apportés des vivres, des vêtements chauds et des sacs de couchage. C’est ainsi le collectif BRIGADE ANTI NEGROPHOBIE, le CONSEIL DE BASE DES MALIENS DE FRANCE, le NBPP, AUSAR, DEUXIÈME GÉNÉRATION , le DALO, la SIMADE, France Terre D’asile  etc. sont engagés auprès des réfugiés Maliens en leur apportant des solutions au jour le jour pour passer la nuit.  Dawala, le propriétaire du label WATI B a apporté un camion rempli de doudounes,  de survêtements, et des bonnets estampies de sa marque. La distribution de ses dons a été saluée par tous les réfugiés.

Image de prévisualisation YouTubeLes autorités consulaires et diplomatiques Maliennes à Paris auraient refusées d’apporter leur assistance à ce groupe selon les propos même du vice président du conseil de base des maliens de France. Les réfugiées aussi disent attendre un geste en provenance des autorités consulaires et diplomatiques mais rien n’a été fait à ce jour. D’ailleurs ils sont unanimes sur le fait qu’ils auraient été délogés des anciens locaux inoccupés du consulat du Mali à Paris à la rue Pell port dans le 20 éme arrondissement de Paris. A la demande du consul, la police aurait évacué les réfugiés qui tentaient de passer la nuit au chaud. Nous n’avons pas réussi à avoir le consul pour recueillir sa version des faits mais toujours est-il que toutes les voix s’accordent pour affirmer l’inaction des autorités Maliennes de France. Dans tous les cas, le micro cosmos du web est alerté, la chaîne de solidarité se met en place et toute la jeunesse Panafricaine se sent concernée et se mobilise pour cette cause qui touche tout le monde car il s’agit d’êtres humains. Les dégâts collatéraux de la guerre française en Libye continue de toucher les Maliens ou qu’ils se trouvent et la France a un devoir d’assistance envers ces personnes pour plusieurs raisons: d’une, en hiver, nul ne devrait passer une nuit dehors, de deux, ils subissent les effets d’un agissement de la France.

À présent, personne ne peut les ignorer car les autorités du département dans lequel ils ont pris leur quartier, celui de Seine saint Denis sont alertés à travers Razzy hammadi, député de Seine Saint Denis et président du groupe parlementaire d’Amitié France Mali. Aussi  Dominique Voiney, maire de Montreuil et le préfet de Seine Saint Denis sont informés. La mairie de Montreuil leur a d’ailleurs permis de passer la nuit du 14/12/2012 au chaud dans les locaux d’une école en rénovation,  rue Robespierre. C’est une goutte d’eau dans la mer vue le chantier que constitue la logistique nécessaire. Les négociations sont engagées entre les associations citées et le député de Seine Saint Denis, Razzy Hammadi ainsi que Dominique Voynet maire de Montreuil. Comme nous le pensons, nous gardons espoir pour un dénouement heureux telle une renaissance.

 

 

 

ELIJAH DE BLA

 

 

 

Merci à Toony DELUMEAU, MANSA Moussa, Majyd KEBE

 

Hommes et femmes à défaut d’armes, sortez vos larmes!

8 novembre, 2012
SOCIETE | Pas de réponses »

Hommes et femmes à  défaut d’armes, sortez vos larmes! dans SOCIETE ansardine1-300x199Que dire qui n’ai pas été déjà dit sur le sujet Mali et ses péripéties à l’infinie. On nous présente le problème du Nord malien comme étant d’une complexité inouïe puis on nous propose des solutions d’un simplisme douteux. La communauté internationale avec le quai d’Orsay en tête essai de vider la réalité malienne de tout son sens. Le peuple malien tel un ivrogne ne réclame rien et accepte tout sans broncher comme si le Mali était une voiture de location qu’on rend en cachette sans déclarer les pannes de moteur.

Le MNLA a présenté son œuvre macabre à la planète entière avec des dizaines de soldats maliens égorgés. Aucune condamnation digne de ce nom n’a été enregistrée comme si les soldats maliens étaient des agneaux de l’aïd el Kabîr. Pire, les  représentants du MNLA sont reçus avec honneur partout dans les capitales avec
le tapis rouge déroulé. Pendant que le Mali cherchait à capitaliser l’aide  internationale pour une riposte contre ceux qui l’on attaqué, la même  communauté international a imposé au Mali de changer d’ennemis. Selon elle, le MNLA ne peut être combattu, cependant si vous cherchez des ennemis à combattre, vous avez le choix entre AQMI, An sardine et BOKO HARAM. Plus on avance vers la conclusion d’un plan précis d’offensive moins on a d’ennemis. Par enchantement, on vient de décider qu’An sardine n’était plus un groupe terroriste par simple  déclaration sur l’honneur de son chef. Quelle supercherie la communauté internationale veut nous faire avaler avec l’aide du micro état enclavé du sanguinaire Compaoré. Beaucoup  de choses sont contraires à la logique mais le peuple malien assiste ce qui sera sa mise
à mort lors d’une braderie dirigé par la France. C’est très curieux qu’on demande à un état de négocier avec des terroristes connaissant le pédigrée de ces derniers. Toute l’inteligencia française concoure à faire passer le MNLA pour des victimes. Ce fut le cas des medias français depuis le début de la crise. Aujourd’hui c’est la pacification du mouvement an sardine qui a montré par le passé aux yeux du monde son plan
pour le Mali et pour le monde occidental mais au nom quel deal veut-on les blanchir ? Qu’est ce qui s’est passé dans les ténèbres pour qu’on nous impose de retirer An sardine de la liste de  nos ennemis subitement ?

Les dirigeants politiques maliens ont-ils pris part à cette décision qui constitue une bombe à retardement ? Ou bien cette décision leur a été imposée ?  Dans les deux cas  il y’a urgence à changer de dirigeants et refaire la guerre qui nous apportera une paix sur les fondements
de vérité. An sardine a menacé le monde entier mais on ferme les yeux sur ces menaces alors qu’en France, vous êtes condamnés juste pour une menace verbale. S’il reste encore un minimum de dignité au peuple malien, qu’il dénonce ce montage et cette négation des faits. S’il reste un minimum de maliens qui ont le sens du collectif, qu’ils se lèvent et refusent ce mensonge délibéré. S’il existe encore un seul malien qui a une chance de convaincre les autres, qu’il explique aux autres que nous léguons de la pire des façons une guerre inévitable à nos enfants et à nos petits-enfants. Et s’il n’y a aucun malien capable de dénoncer ce complot au grand jour, autant se tirer une balle  dans la tête car la vie sans dignité et sans respect est une longue agonie. Les morts maliens ne comptent ni aux yeux des dirigeants  maliens ni aux yeux de la communauté internationale. Que vaudra-t-il d’être malien dans les années à venir ? Rien d’autre qu’un peuple de paria prêt à suivre le plus offrant car notre âme et tout ce que nous sommes de plus sacrés est à brader au premier venu. Dire que j’ai honte est un doux uphémisme, dire que ce qui se passe n’est pas normal est passé de mode. Nul ni personne ne pourra redresser les maliens à part un ataclysme ou l’annonce d’une fin du monde surprise. Malien je suis et je reste mais j’aurai souhaité être un autre type de malien qui conteste à défaut de combattre, qui reste debout à défaut de pouvoir marcher, qui pleure à défaut de pouvoir crier et qui s’unissent malgré les fissures importées.

Le peuple malien subit un braquage organisé par la communauté internationale sous l’égide de la France et l’éclaireur B Compaoré. Tous
les maliens iront au paradis par ce que l’enfer se trouve au Mali.

 

 

ELIJAH DE BLA

 

123

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue