Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

  • Accueil
  • > actualité
  • > MOUSSA MARA A KIDAL: je suis le chef de l’administration, je dois la déployer sur tout le territoire malien
18
mai 2014
MOUSSA MARA A KIDAL: je suis le chef de l’administration, je dois la déployer sur tout le territoire malien
Posté dans actualité, POLITIQUE par rebellespacifiques à 12:15 | Pas de réponses »

On n’a jamais une seconde chance de laisser une première bonne impression. De toute la carrière du premier ministre Moussa MARA, il se souviendra de cette visite du 17 Mai 2014 au nord du Mali et particulièrement dans la ville de Kidal. L’impression qu’il laissera le suivra aussi pendant très longtemps. Annoncée en grande pompe sur la toile malienne et attendue par tous, cette visite suscitait la curiosité tant le curseur du débat depuis des semaines est très loin de ce schéma. En  temps normale une visite de premier ministre est d’une banalité et ne fait pas l’objet d’un acte digne de Soundjata KEITA, seulement dans ce cas-ci la réalité est autre et rend héroïque le déplacement. Ce n’est donc pas exagéré d’associer bravoure et courage à cette visite du premier ministre car l’insécurité est le premier mot qui vient à l’esprit quand on évoque cette région du Mali. En toute chose il y’a le fond et la forme. Pour la forme de la crise territoriale du Mali il fallait un signal fort mais pour le fond il faudra attendre. Moussa MARA a choisi le Samedi 17 Mai 2014 pour briser le mythe de l’inaccessibilité de Kidal par les autorités maliennes et transmettre aux locataires des lieux  un message ferme. C’est une symbolique saluée par nombreux maliens y compris les plus sceptiques.

L’équipe de RP MEDIAS a voulu recueillir les premières réactions du premier ministre depuis Kidal au sujet de cette première visite. En plein milieu des agents de l’administration et des maliens venus à sa rencontre il répondra aux questions qui lui seront posées.

Pour Moussa MARA le MNLA cherche par tous les moyens à empêcher le bon fonctionnement de l’administration malienne au nord du pays et plus singulièrement à Kidal. Il dira que le temps est venu pour siffler la fin de ce statu quo invivable à Kidal. Sa visite étant placé sous le signe du redéploiement de l’administration sur toute l’étendue du pays et son bon fonctionnement, il a donné l’exemple en affrontant les combattants du MNLA désireux de l’empêcher de réaliser cette visite. D’ailleurs la réunion ayant eu lieu dans les locaux du gouvernorat avec l’ensemble de l’administration malienne s’est déroulée sous les tirs des combattant du MNLA. Toujours en rapport avec le but de sa visite, il dira « Le Nord du Mali est habité par des maliens et non par des étrangers et il se trouve que je suis le chef de l’administration malienne donc je dois rétablir cette administration sur l’ensemble de cette partie du Mali ». Les affrontement ont été si rudes que par moment le gouvernorat a été sous contrôle des combattants du MNLA puis était en train d’être récupéré et mis sous contrôle des FAMA au moment où nous réalisons cet interview. Il nous confiera que depuis son arrivée au Nord du Mali et dans la ville de Kidal, sa sécurité est assurée par les forces armées du Mali ( FAMA). Suite aux tirs des combattants du MNLA, la MINUSMA et certaines équipes de la mission  Serval sont intervenus pour calmer les tirs. Devant quitter la ville de Kidal en fin de journée par hélicoptère comme à son arrivée, MARA a été contraint de passer la nuit sur place pour cause de mauvaise condition météo.

Pour les amateurs de sensations fortes et de suspens, cette journée fut riche et très incertaine pour la délégation malienne qui a tout de même réussi à accomplir la première étape de son projet.

si l’homme rêve d’habiter sur Mars, les gouvernants maliens rêvent d’administrer Kidal.

ELIJAH DE BLA

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue