Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

  • Accueil
  • > actualité
  • > Soumaila Cissé: le ministre de la justice devrait enquêter sur l’article du  » le monde » au lieu de m’accuser de détournement
30
mar 2014
Soumaila Cissé: le ministre de la justice devrait enquêter sur l’article du  » le monde » au lieu de m’accuser de détournement
Posté dans actualité, POLITIQUE par rebellespacifiques à 3:33 | Pas de réponses »

meeting URD Paris

Le meeting de l’URD qui devait servir de cadre pour l’ex candidat à la présidentielle malienne de 2013 fut le théâtre d’une mise à point de Soumaila CISSE. Dans une salle acquise à sa cause (forcement, c’est l’URD aux manettes) et très à l’aise, CISSE ne fut pas du tout avare de commentaire sur tout ce qui touche le Mali. Son intervention s’est déroulé sous les applaudissements des militants. L’ex candidat explique les difficultés qui étaient celles de tous les candidats lors de la présidentielle à savoir l’anarchie causée par l’utilisation des cartes NINA nécessaires pour voter. Il dira qu’il y’avait des cartes sans photos qui ont été utilisées par des personnes pour voter. Nombreuses personnes en âge de voter ont été privées de ce droit de manière arbitraire. Sa lettre adressée aux différentes autorités pouvant y remédier est restée morte. Il déplore l’absence de déclaration de politique générale du gouvernement toute chose qui empêche l’opposition qu’il incarne d’adopter une ligne claire. Selon lui, il faut savoir  où va le gouvernement pour dénoncer et proposer.  Pendant son déplacement à Kidal lors de la campagne présidentielle, il a été témoins de ce qui représente une honte à son avis, le cantonnement des militaires maliens à Kidal en lieu et place des combattants du MNLA et le confinement des maliens solidaire au principe de l’unité nationale. Seuls les membres du MNLA ont droit d’aller et venir à Kidal. Il ajoutera que rien de tout cela n’a changé à ce jour six mois après l’arrivée de IBK. Il dit clairement qu’être opposant au Mali relève du parcours du combattant, « chaque jour, des militant URD Perdent leurs postes dans l’administration ».  Parlant du supposé soutient de la diplomatie au MNLA, il lâchera un scoop. Lors d’une réunion avec les représentants de la MINUSMA, il a été clairement signifié aux députés maliens dont Cissé lui que le statut quo règne à Kidal et qu’il ne fallait pas s’attendre à ce que la MINUSMA fasse une guerre contre le MNLA pour récupérer Kidal. Par ailleurs, le Mali serait libre d’aller en guerre contre le MNLA pour récupérer Kidal mais perdra toute guerre menée contre cette organisation. Parmi les représentants de la MINUSMA, il y avait l’encombrant ambassadeur de France au Mali. C’est dire la difficulté qui est celle du Mali dans ce dossier et cela ajouté à l’immobilisme du gouvernement aggrave la situation. Il a égratigné le ministre de la justice Bathily qui l’accuse ouvertement de détournement de dénié public à hauteur de vingt deux milliards de franc CFA. Cissé dira que l’article du quotidien « le monde » consacré aux liens avérés entre le président IBK   et la mafia corse de TOMI dans un réseaux africain de blanchiment d’argent sale devrait occuper Bathily qui devrait enquêter sur le sujet. Il a exhorté ses militants au travail, à une meilleur organisation, à plus d’investissement personnel pour les échéances de 2018.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue