Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

4
nov 2012
DIAGNOSTIQUE DE MAMADOU KONATE
Posté dans INTERVIEW par rebellespacifiques à 8:19 | Pas de réponses »

(extrait de l’interview)

http://www.youtube.com/watch?v=8PRFKRTsEpw&list=HL1352055302&feature=mh_lolz

De passage à paris dans le cadre de sa profession d’homme de droit et plus précisément d’avocat, REBELLES PACIFIQUES a été reçu par Monsieur Konaté à Cachan dans la région du Val-de-Marne en région parisienne. Le but de la rencontre était de débattre avec notre invité sur l’actualité du Mali et des sujets qui touchent notre pays dans ce qu’il a de fondamentale c’est-à-dire son intégrité.  Le rendez-vous fixé  à vingt-deux heures  par ses soins, Monsieur Konaté est arrivé avec une demi-heure de retard, rien de grave mais je tiens à le relever car dans toutes mes rencontres je précise la ponctualité de mes invités et les retards aussi. Nous avons été bien accueillis et sans perdre de temps, nous avons planté le décor et mis les pieds dans le plat. L’interview a duré  une heure environ sans interruption aucune.
Tous les grands sujets ont été abordé et aucune esquive n’est venu s’immiscer dans le débat par contre certaines réponses ont révélé la prudence avec laquelle notre invité s’attaque à tout ce qui touche directement l’exécutif. C’est compréhensible au vue de ce que certaines personnes  ont vécu en prenant la parole pour délivrer leur avis au Mali.  Monsieur Konaté est  en réalité très avisé, il s’est  toujours intéressé aux actions des différents gouvernements qui se sont succédé depuis le début de la pseudo démocratie malienne, toute chose qui lui facilite
la compréhension des évènements d’aujourd’hui. C’est très intéressant de discuter avec lui, sa repartie lui permet de donner des non réponses aux questions gênantes mais seuls les avertis s’en rendront compte.  Très à l’aise dans le maniement du verbe, il est taillé pour la pratique de la politique, d’ailleurs il m’a confié sa passion pour l’action des acteurs politique.

Au moment où le monde entier se mobilise, souhaite et croit à une intervention militaire internationale au Nord du Mali, Konaté est réservé
sur la réalisation de ces opérations. Il pense qu’il n’y aura pas d’intervention militaire car les terroristes lèveront l’ancre donc la nécessité
d’intervenir ne se présentera pas. J’avoue que j’aurais souhaité être habité d’un tel niveau d’optimisme. Concernant le danger que court la laïcité au Mali, Konaté est formel sur l’utilité de la création d’un portefeuille  ministériel dédié au culte.  Pour valider sa thèse il cite le cas du
ministre de l’intérieur en France qui fait office de ministre du culte. Pour ce qui est de l’opportunité de cette création de poste ministériel au moment où le pays doit faire face au terrorisme qui usurpe l’identité de la religion, il reste droit dans ses bottes en affirmant qu’il existe une problématique religieuse et qu’il faut y apporter des solutions. Le ministère du culte en serait une des réponses. Cependant il reconnait volontiers la copie vierge rendu à ce jour par le fameux ministre du culte depuis sa nomination tout en réfutant les comportements digne d’an sardine qui lui sont attribués dans la presse malienne sous prétexte qu’on n’a aucune preuve.  L’interview s’est déroulée dans une ambiance bonne enfant sans contradiction inutile, il est arrivé que ne soyons pas d’accord sur certains sujets mais dans le respect
mutuel et dans la dignité  nous sommes restés d’accord sur nos désaccords.  Le plus important n’étant pas que tous les citoyens soient du même avis mais que le débat ait lieu et en cela REBELLES PACIFIQUES s’emploi.

Je tiens à remercier Mamadou Konaté pour la spontanéité avec laquelle il a bien voulu nous accorder cette interview et l’implication dont il
a fait preuve en répondant aux questions.

 

ELIJAH DE BLA


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue