Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

4
août 2012
BANALISATION DES PROPOS PACIFIQUES AU MALI
Posté dans SOCIETE par rebellespacifiques à 1:44 | Pas de réponses »

déclaration de IBK Juste après le coup d\’etat

 

 

Je vous mentirais si je vous dis que les maliens ne se déclarent pas leurs amour entre eux, ce serai un blasphème si je vous disais que les
maliens ne prient pas les uns pour les autres. Il n’y a que des messages allant dans le sens du vivre mieux ensemble, d’un retour à un ordre humain vivable. Dans la théorie tout est parfait dans un monde idéal. Tous te dirons qu’on s’en sortira car le malien finit toujours par retrouver le chemin de la rédemption. Je vous fais l’économie de la longue liste de déclarations qui auraient pu empêcher les deux guerres.

Le constat est sombre, il n’a rien d’une fiction montée sur une toile de cinéaste, la triste réalité dépasse la fiction. La crise née le 22
Mars 2012 a fait monter en surface le sentiment profond de haine entre les dirigeants politiques et cette haine viscérale s’est dépeinte sur la population malienne, qui telle des moutons de panurge a suivi les dirigeants dans leur guerre de tranchée. Cinq mois en arrière, personne n’avait entendu parler du chef des putschistes Sanogo mais aujourd’hui il a des adeptes dans toutes les villes du Mali aussi bien parmi les membres des partis politiques que des cadres du pays mais aussi chez le malien lambda. Le premier ministre interplanétaire et martien avant d’être humain peinait  àfaire d écoller sa campagne pour les présidentielles. Un mois avant le coup d’état, il était justement en campagne à Paris et malgré la renommée mondiale dont il bénéficiait, on comptait  à peine une trentaine de personnes présentes à ces rencontres organisées par son parti politique. Aujourd’hui, à la faveur de la crise et de sa nomination au poste de premier ministre, un  grand nombre de maliens ne jurent que par lui.  Pour finir on remarque que le président de la république par intérim, Dionkounda Traoré profite très bien de la surmédicalisation de la tentative d’assassinat dont il a été victime, lui aussi bénéficie de nombre d’adeptes.

Jusque-là, tout est normal sauf que les adeptes de chacune de ces personnalités  sont devenus ennemis entre eux. Il ne se passe aucune journée sans qu’ils ne s’affrontent par réseaux sociaux interposés, par médias et forums malien. La seule bonne nouvelle réside dans le fait que ces adversités n’ont aucun fondement ethnique ou religieux, chacun pense que son chef de file est le mieux indiqué pour diriger le pays. Aussi, bon nombre de maliens soutiennent  tel ou tel responsable pour des raisons de connivence familiale ou pour des raisons d’intérêt pur.

Le faussé s’est creusé entre les maliens et personne ne saurait présager l’avenir qui se présente avec très peu de garanties. Il y a
une banalisation des messages d’unité et de rassemblement pour la paix. Tout le monde met théoriquement ses ambitions personnelles de côté au profit de l’unité nationale mais ça reste seulement théorique car les armes de guerres sont affutées dans les sous-sols. L’hypocrisie est devenu le sport national, lorsqu’un homme politique déclare qu’il mettra le pays avant sa personne, les maliens ont du mal à croire.il faut dire que le quotidien des malien est parsemé de mensonges en tout genre et personne n’y prête attention. A la moindre occasion,
la haine prend le dessus sur le besoin d’unité et de paix et les beaux messages volent en éclat.

L’un des maux de notre société ne serait-il pas l’abus et la banalisaion de propos pacifiques ?

 

ELIJAH DE BLA

 

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue