Elijah De BLa

les yeux du BLAKA

30
juil 2012
trilogie Mali à part entière 1/3
Posté dans Non classé, SOCIETE par rebellespacifiques à 2:37 | Pas de réponses »

Une part du Mali n’est pas le Mali à part entière

Nord et Sud, la frontière est éphémère

Dans l’histoire du Mali, le CNRDRE est l’épisode de trop

Dans la famille malienne, Sanogo est le fils de trop

Dans le concert des nations, les pays sont au galop

On sait pourquoi le Mali avance au trot

Trop de mouvements inutiles constitués

Trop de partis politiques en mode prostitués

J’ai rêvé d’un Mali fort et démocratique   

A mon réveil j’ai trouvé un Mali entièrement chaotique

La honte est devenu le compagnon du malien

Beaucoup de doutes, peu de certitude, le CNRDRE a brouillé nos liens

Ne nous trompons pas, ce n’est pas pour notre bien

Pour Sanogo, le crime paye

Le résultat donne trop de failles

Le pouvoir sans abus n’a aucun charme

Pire est le pouvoir acquis sans le consentement de chacun

Dégager ATT pour faire pire

Rien que d’y penser j’en transpire

Guéi Robert six pieds sous terre

Gbagbo Laurent assis au TPI par terre

Charles Taylor condamné à cinquante ans

Capitaine, tu devrais y réfléchir de temps en temps

Capitaine, tu es la pire parenthèse de notre histoire

Capitaine, tu es ce qui n’aurait pas du arriver dans notre histoire

Aujourd’hui les maliens souffrent et te craignent

Profites-en jusqu’à ce qu’ils comprennent

Pour le peuple tu n’as aucun plan

A Kati, tout pour toi et ton clan

Le 22 Mars tu as juré de libérer le Nord

Beaucoup ont eu confiance et t’on confié leur sort

Depuis lors tu as pris gout au défilé devant les cameras de l’ORTM

Saches qu’autour de toi, il n’y a que des vautours, personne ne t’aime

De déclaration en déclaration, tu ne parles que de toi

A dire vrai, tes soutiens sont tous déçus je crois

Ils ont honte de le dire mais ça se voit

Par ta faute la jeunesse s’est divisée

Par ta faute on se regarde en chien de faïence

Au Mali comme ailleurs entre nous c’est la méfiance

Les deux tiers du mali sont aux mains de l’ennemi

Tu as empêché la CEDEAO d’intervenir pour ça tu es mon ennemi

Ils peuvent te dire merci en république de l’AZAWAD

Tu n’a pas fais qu’un putsch, tu as fais la perte d’une partie de nos terres au delà

Pourras-tu regarder le peuple du nord en face pendant que tu profites de ton statut ?

Tu n’écoutes personne, même pas les anciens, tu es têtu

Que vas-tu répondre quand ton fils te demandera ce qui c’est passé ?

Où vas-tu vivre au Mali avec cet héritage que tu vas laisser ?

Tu as ramené toutes nos armes à Kati mais le Nord est en danger

Tu es devenu très riche mais le Nord n’arrive pas à manger

Pour notre Mali, à jamais tu as tout changé

Si tu as une conscience, elle doit vouloir s’enfuir

Les nombreux morts au Nord sont à ton compte j’en suis sure

Les enfants mal nourris sont comptabilisés dans tes œuvres

Tu nous fais peur, tu es devenu le symbole des basses œuvres

Tu as tiré sur tes frères d’arme alors qu’on veut tirer sur le front

Tu as empêché la libération du  nord, on demande pourquoi

Tu braques les recettes du pays et tu achètes du thé pour toi

Il parait que tu rêves d’une villa sur la cote d’azur mais il faudra marcher sur nos corps

Si ATT est le lâche qui ne nourrissait que son clan

Tu es le traitre qui vend le Mali pour une bouchée de pain séchant

Capitaine, lève la tête et regarde les enfants qui meurent

Capitaine, lève la tête et regarde la galère de nos sœurs

Tu ne te rends pas compte de la détresse de nos pères

Tu n’échapperas point à la malédiction de nos pauvres mères

Prends ton temps avec ton nouveau statut

Tu ne vivras pas plus longtemps que le peuple malien déçu

Tôt ou tard, tu rendras compte de tes actes à la virgule près

Il n’y aura pas toujours un homme armé pour te surveiller

Le jour ou tu tombera dans nos pièges, tu devras te réveiller

Ce jour, tu verras que c’est du bidon ton bâton

Ce jour, les coups que tu recevras viendront de ton bâton

Capitaine, dégage du pouvoir pendant qu’il est temps

Capitaine, laisse nos armes aux vrais hommes et vas t-en.

 

ELIJAH DE BLA

 

 


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Amisderosemefalessi |
Logone |
Blogmilitantduchangementaufaso |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Retourvilliers
| Umpperigordvert
| Vivelafrancebleue